Mulhouse



Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean
Choose your language below, and translate this page
(maybe a few seconds to wait)



Afficher Mulhouse sur une carte plus grande

Population (2008) 113 477 (+ aire urbaine = 272 000) - Mulhouse est une des 5 sous-Préfectures du haut-Rhin - Superficie : 22,2 km² . Densité : 5096 habitants./km² Altitude : 232m à 338m. Codes postaux : 68100, 68200 - Nom des habitants : Mulhousiens, Mulhousiennes
Mulhouse est la deuxième ville d'Alsace, après Strasbourg. La ville est traversée par deux rivières : la Doller et l'Ill, affluent du Rhin. La ville a été pendant longtemps une cité-Etat, la République de Mulhouse, qui fit partie de la Décapole, alliance de dix villes libres alsaciennes, intégrées au Saint-Empire romain germanique, une ligue fondée en 1354, et dont Mulhouse se retira en 1515, pour s'allier à la Confédération des 13 cantons suisses. En 1746, Jean-Henri Dollfus crée, avec deux associés, la première manufacture d'impression de tissus, lançant ainsi Mulhouse vers l'ère industrielle. En 1798, Mulhouse est rattachée à la France, puis rattachée à l'Allemagne, après la défaite de 1870, puis récupérée par la France en 1918. La destinée de Mulhouse, le "Manchester français" sera intimement liée à celle du textile. 2009 marquera la fin du destin textile de la ville, avec la fermeture des usines DMC. Mulhouse a su prendre le virage des nouvelles technologie, elle est le siège du consortium Rhénatic regroupant 100 entreprises alsaciennes dans le domaine des nouvelles technologies. Muhouse est aussi un pôle touristique important, avec ses monuments, ses maisons traditionnelles au caché typique de l'Alsace. Mulhouse est considérée comme étant « la capitale européenne des musées techniques ». Elle possède le plus grand musée de l'automobile du monde : la Cité de l'automobile qui offre aux visiteurs la célèbre collection des frères Schlumpf. Deux autres musées sont les plus importants d'Europe : le Musée EDF Electropolis, consacré à l'énergie électrique, et la Cité du train, musée ferroviaire européen. D'autre part, on a conservé à Mulhouse l'art de l'impression, avec des papiers peints réputés, que l'on retrouve jusque dans les bureaux de la Maison Blanche, à Washington. La vilel possède un très joli parc zoologique?

Pages dédiées

Sur cette page


Liens

Institutions


Plan de Mulhouse en 1642

Tourisme

Golf du Rhin : golf près de Mulhouse.


Représentation de Mulhouse en 1663 par Matthâus Merian

Représentation de Mulhouse en 1710 par Jean Zetter

Vue de Mulhouse au milieu de XVIIIe siècle


Culture, loisirs

Bujinkan dojo : arts martiaux
Ciné Mulhouse Tout sur les projections dans la ville
Filature (La) centre culturel théâtre, musique, danse, image
Histoire de la Synagogue de Mulhouse <> Un peu d'histoire <> La construction de la synagogue ...
Le Furet Mulhousien Vidéos et webcam sur Mulhouse
Muhouse Bienvenue L'annuaire de Mulhouse et de sa région.
Musée national de l'automobile : le musée des frères Schlumpf
Opéra National du Rhin La salle de Mulhouse, programmation, réservations.

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation, aux peintres contemporains, pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées, les galeries d'art, ou les ateliers d'artistes.

Mulhouse par A. Jacot ©

La place de la Réunion est la place principale de Mulhouse, sur laquelle se trouve l'Hôtel de ville.

Place de la Réunion par Marièle Gissinger ©

L'hôtel de ville

L'hotel de ville est le plus beau monument de Mulhouse. Le bâtiment actuel date de 1553, il fut construit à la place du précédent, datant de 1431-32, mais détruit par un incendie en 1551. Il a été bâti dans le style de la Renaissance rhénane, d'un seul étage, avec une haute toiture recouverte de tuiles vernissées, de différentes couleurs, avec deux pignons à volutes, et des fenêtres tripartites... Les façades sont recouvertes d'une couleur rouge-or. C'est en 1698 que la façade fut recouverte de figures allégoriques d'après des gravures de Henric Golrzius. Cette peinture fut renouvelée plusieurs fois, en 1779, en 1846, en 1903, avec des changements apportés aux figures. Le second étage du bâtiment n'a été construit qu'entre 1778 et 1779, avec le rehaussement des pignons. La partie centrale comporte un perron, surmonté par un campanile du XIXe siècle surmonté d'une girouette, avec une porte en ogive au-dessus de laquelle se trouvent les armoiries de la ville. Une horloge datant de 1887 orne le fronton. A l'intérieur, on peut voir deux cloches, dont l'une date de 1601. Différents services de la mairie se trouvent au rez-de-chaussée. Au premier étage, on trouve un hall et deux salle, l'une petite, l'autre, la grande salle du Conseil, éclairée par des fenêtres à doubles meneaux . Les fenêtres sont décorées de vitraux des XVIe et XVIIe siècles. Les figures rappellent les alliances de la cité avec les cantons de Soleure et de Berne, avec le roi de France Henri IV, représentent les armes de Bâle, de Mulhouse et de l'Empire, ainsi qu'une vue de la ville en 1642. Des colonnes cannelées, à base carrée et au sommet enjolivé de chapiteaux à fleurs d'acanthes, sont alignées entre les fenêtres. Des caissons de bois de chêne, de formes différentes, tapissent le plafond. Des peintures murales, datant de 1682, et restaurées en 1814, figurent les écussons des Treize-Cantons, ainsi qu'une scène représentant la conjuration de Rutli (événement fondateur des cantons suises 1307). Des tableaux représentant les bourgmestres de la ville depuis 1347 jusqu'à nos jours, tapissent les murs. Un poêle monumental en faïence décorée, à été offert à la ville en 1884 par le maire Jean Mieg-Koechlin. Le bâtiment abrite également le musée historique de la ville.

Façade principale de l'hôtel de ville, ornée d'allégories représentant les qualités que la ville attend de ses citoyens : la charité, la tampérance.... On peut apercevoir les emblèmes forestiers de la ville, ours et hache et son blason, la roue de moulin.

Sur la façade orientale de l'Hôtel de ville figure cette peinture murale représentant le klapperstein

Ce masque de pierre était accroché au cou des personnes condamnées pour médisance. Assise sur un âne, la médisante devait faire le tour de la ville en subissant les quolibets des passants. Le masque pèse plus de 12 kg.

Manuscrit  enluminé en langue allemende musée de Mulhouose
Le Musée historique de Mulhouse renferme également de très beaux manuscrits enluminés, tels celui-ci, écrit en langue allemande et peint aux armes des familles évoquées dans le manuscrit.

Education

ENS Chimie Ecole Nationale Superieure Chimie Mulhouse
Lycée Albert Schweitzer Avec classes de BTS et Classes préparatoires.
Lycée Lavoisier Avec classes de BTS et Classes préparatoires.

Vue de Mulhouse 1925
Vue de Mulhouse - lithographie de R. Kammerer 1925 ©

PLace de la Réunion à Noël à Mulhouse
La place de la Réunion, à Noël

Façades illuminées à Noël à Strasbourg
Façades illuminées, à Noël

Le 8 août 1914, les troupes françaises du général Louis Bonneau entrent à Mulhouse. Les troupes allemandes se replient mais contrent-attaquent le lendemain, et reprennent la ville aux français, après une violente bataille qui se prolongea toute la nuit.

Les Allemands délogés de Mulhouse
Les allemands délogés de Mulhouse

Hotels

Appart Hotel Victoria Garden ** 17 chambres et 63 suites (80 appartements) . 4 salles de séminaires, parking, située à 10 minutes à pied du centre ville. Courts ou longs séjours. tarifs de 40 à 90€ (selon chambre ou suite et durée du séjour)
Bristol Hotel *** 70 chambres Wifi 3 étoiles Canal+ 5 salles de séminaire Banquets Soirée VRP Garage Parking privé gratuit. 65 à 150 €. Suite 250 €.
Espace Squash 3000 Hotel 42 chambres dont 6 duplex. Chambres + petit déjeuner de 54 € à 68 €. tennis, squash, badminton, body building, fitness...
Hotel de Bale ** 32 chambres accueil et tradition Situé en centre ville. Chambres de 38 à 60 €
Hotel de la Bourse *** A deux pas du centre ville et de la gare, l'Hôtel de la Bourse s'ouvre côté jardin : jardins de la Bourse et jardin intérieur. Chaque chambre se personnalise par son style, contemporain ou ancien. 48 chambres à 69 € (double). Fait partie du groupe Best Western.
Hotel du Musée Situé dans le centre, à 150mètres de la gare tgv. Chambres de 38 à 66€ (2 personnes).
Hotel du Parc **** Hotel restaurant de 79 chambres et suites climatisées, avec garage privé - Chambres de 95 à 220€. Suites de 350 à 680 €.
Saint Bernard Hotel ** Hôtel situé dans le centre historique, Parking fermé (5€) rue calme, Internet gratuit. Chambres de 38 à 54 €
Salvator Hotel Situé au coeur de Mulhouse, 50 chambres insonorisées, climatisées et pourvues d'une prise Internet. parking privé fermé (payant). Animaux admis. Chambres de 50 à 62 € (2 personnes).
Strasbourg Hotel Hôtel entièrement rénové en 2006, en centre ville. 48 chambres, parking et garage fermé, cour privée, ombragée. Chambres de 40 à 60 € (2 personnes).

Patrimone industriel


La saga textile

Mulhouse a été l'un des grands centres textile de la France. La mode du textile imprimé a été lancée avec les "indiennes", étoffes imprimées, importées de ce qu'on appelait à l'époque "les Indes". C'est à la fin du du XVe siècle que sont mentionnées les premières importations de cotonnades indiennes en Europe . En France, c'est au XVIIe siècle, avec la création des Compagnies des Indes, que l'engouement pour ces tissus à la fois légers, lavables, solides et ornés de motifs éxotiques, va connaître son essor. De 1686 à 1759, l'importation, le commerce et la fabrication des cotonnades peintes et imprimées, sont prohibés, sous la pression des puissantes corporations de lainiers et soyeux. La fin de la prohibition va entraîner l'apparition de manufactures, avec plusieurs pôles : Paris et l’Ile-de-France, avec Jouy-en-Josas ; la Normandie avec Rouen et Bolbec ; Nantes et le Val de Loire ; le Bordelais ; la Provence avec Orange ; l’Alsace avec Mulhouse. Au XIXe siècle, un mouvement de concentration va s'opérer, pour ne plus laisser que deux places dans la fabrication d'indiennes : Rouen et l'Angleterre pour les moyen et bas de gamme; et le haut Rhien et Mulhouse pour le haut de gamme. Deux grandes entreprises symbolisent l'importance du secteur textile à Mulhouse : Dollfuss-Mieg (DMC) pour les textiles et le fil et Schlumberger pour les machines textiles. En 1746, devançant la fin de l'interdiction de produire des cotonnades, Jean-Henri Dollfus fonde une co-entreprise avec deux autres jeunes entrepreneurs Jean-Jacques Schmalzer et Samuel Koechlin, et ils deviennent les pionniers en Europe de la fabrication industrielle des imprimés indiens peints à la main. Leurs tissus seront vendus dans une grande partie du monde. L'entreprise va croître et se développer. En 1961, elle fusionne avec Thiriez et Cartier Bresson, à cet époque le groupe compte 30 000 salariés. Mais le déclin n'est pas loin, les chocs pétroliers, la concurrence asiatique, vont plonger le secteur textile dans le marasme. De 10 000 salariés en 1998, le groupe en comptera dans les 1 200 en 2008, date d'un dépôt de bilan. En 2009, la liquidation judiciaire sera prononcée. La vie de Dollfuss-Mieg retrace bien l'évolution de l'industrie textile à Mulhouse. Thiriez: histoire de DMC <> Wikipedia

Usine  DMC à Mulhouse en 1822
Usine DMC à Mulhouse, en 1822

Tours de séchage des manufactures d'indiennes à Mulhouse
Tours de séchage des manufactures d’indiennes à Mulhouse

Vue de la porte  Jeune à Mulhouse et de l'usine Schlumberger
Vue de la Porte Jeune à Mulhouse et de l'usine Schlumberger - litho de G. Engelmann 1822-25

Usine  dDolfuss à Mulhouse
Usine Dolfuss à Mulhouse

Usiine DMC à Mulhouse
Usine DMC à Mulhouse

Le tradition de l'impression

Si l'industrie textile a disparue de Mulhouse, la tradition de l'impression s'est perpétuée à travers l'impression sur papier. Les lais de papier permettent de réaliser de grandes compositions. Ainsi les séries limitées de papier dits "indiens"gravés, puis peints à la main, s'exportent dans le monde entier, et l'on retrouve des planches originales sur les murs de la Maison Blanche ! Le fondateur de ce travail sur impressions, à Mulhouse, fut Jean Zuber (1773 - 1852)

papier indien de Mulhouse
Exemple de planche de papier éditée à Mulhouse

papier indien de Mulhouse
Exemple de planche de papier éditée à Mulhouse

Composition indienne réalisée à Mulhouse
Exemple de composition "indienne"

Composition indienne réalisée à Mulhouse
Exemple de composition "indienne"

papier indien de Mulhouse  sur les murs de la Maison Blanche
Planches de papier peint de Mulhouse sur les murs de la Maison Blanche

papier indien de Mulhouse  sur les murs de la Maison Blanche
Planches de papier peint de Mulhouse sur les murs de la Maison Blanche

Videos

Mulhouse hier et aujourd'hui (Diaporama 8')

Présentation de la Ville de Mulhouse dans le Haut-Rhin, la vie à Mulhouse (Diaporama 6'50)

Balade sous la neige à Mulhouse (Diaporama + vidéo 4')

Mulhouise France (Vidéo 1'10)

Carnaval de Mulhouse 2008 (Vidéo 3'45)
 

Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation !