Cathédrale de Strasbourg




Recherche personnalisée


chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean


La cathédrale actuelle est la cinquième que connut Strasbourg. C'est en 1015 que commencèrent les travaux de la cathédrale qui précéda celle que nous connaissons actuellement, et on pense que le plus gros des travaux s'acheva vers 1028. Après plusieurs incendies dûs au fait que la nef n'avait alors qu'une voûte en charpente, il fut décidé par l'évêque, en 1176, d'élever une église avec voûte de pierre, en utilisant les fondations et les murs de l'ancienne cathédrale. Les travaux commencèrent en 1190, et le chantier s'étala sur plus de deux siècles (1439). Le sol n'étant pas très stable, la cathédrale repose sur d'énormes poutres de chêne des Pyrénées. De 1459 à 1707, faisant partie du Saint empire germanique, La cathédrale y fut considérée, grâce à sa flèche, comme la huitième merveille du monde. Elle garda sa suprématie, quant à sa hauteur, jusqu'en 1847 date à laquelle la flèche de l'église Saint-Nicolas de Hambourg (144 m de hauteur) fut achevée. Les pieux soutenant la cathédrale s'étant détériorés, il fallut, en 1906 la soulever pour injecter du béton sous ses fondations. Site de la cathédrale de Strasbourg <> Cathédrales de France, Strasbourg <> Les légendes de la cathédrale de Strasbourg <> Wikipedia

Extérieur de la cathédrale (vue satellite)

Vue cathédrale de Strasbourg
La cathédale en gré rose des Vosges dont la flèche culmine à 142 mètres.

Vue cathédrale de Strasbourg
La cathédrale de Strasbourg est la deuxième plus haute de France, après celle de Rouen (151mètres)
 
Vue cathédrale de Strasbourg
De 1641 à 1874 date de l'achèvement de la flèche de l'église Saint-Nicolas de Hambourg, mesurant 147 mètres,la cathédrale de Strasbourg a été le plus haut édifice du monde ( la pyramide de Khéops haute de 146,58 m à l'origine fait 137 mètres aujourd'hui)

Cathédrale de Strasbourg
L'un des trésors de la cathédrale est sa sonnerie de cloches Le grand bourdon est coulé en 1427et pèse près de 9000 kilos. Il est classé objet historique depuis 1982. En plus de cet ensemble de cloches de volée, la cathédrale possède quatre cloches qui sonnent les heures et se trouvent placées dans l'octogone de la tour. Elles ont été coulées coulées successivement en 1595, 1692 et 1787.

Cathédrale de Strasbourg
Le beffroi abrite une autre cloche de volée, la Zehnerglock (cloche de dix heures), qui date de 1786. La cloche sonne quotodiennement à vingt-deux heures. Autre sonnerie dans l'histoire de la cathédrale : celle de la corne, qui rappelle une période peu glorieuse de l'histoire de la ville de Strabourg. Jusqu'en 1790 cette corne retentissait tous les soirs du haut de la cathédrale, pour que les juifs sortent de la ville, dans laquelle il leur était interdit de se trouver après la fermeture des portes !

Façade cathédrale de Strasbourg
La rosace, au-dessus du portail central


Cathédrale de Strasbourg

Statue cathédrale de Strasbourg

Statue cathédrale de Strasbourg
Série de statues

Statue cathédrale de Strasbourg
Détail d'une des statues

C'est à Ulrich d'Ensingen, maître d'oeuvre de la tour d'Ulm, que fut confié le soin d'élever une tour à la cathédrale. Son projet comportait une haute tour en octogone, flanquée de quatre tourelles comportant un escalier. Un palier servant de base à une flèche présentant une véritable dentelle de pierre. Seuls l'octogone et sonétage étaient ternimés lorque son maitre d'oeuvremourut.
A la mort d'Ulrich d'Ensingen (1419), seuls l'octogone et son petit étage étaient terminés. Jean Hülz, qui lui succéda, modifia les plans en continuant les tourelles d'escalier jusqu'au départ de la flèche, posant la dernière pierre en 1439.

Dentelle de pierre de la cathédrale cathédrale de Strasbourg
Dentelle de pierre de la flèche de la cathédrale

Flèche cathédrale de Strasbourg
Escalier menant à la flèche. Plus de 600 marches pour parvenir au sommet. 142 mètres de hauteur.

Flèche de la cathédrale de Strasbourg
La flèche de la cathédrale culmine à 142 mètres

Strasbourg, place et cathédrale par Maurince Achener
Strasbourg, place et cathédrale par Maurice Achener ©

Cathédrale de Stasbourg (Vidéo 14'20)

La cathédrale de Stasbourg (Diaporama 4'22)

Stasbourg cathedral (Diaporama en anglais 8')
Retour  

Intérieur de la cathédrale

Pilier des anges cathédrale de Strasbourg
Le "pilier des anges" datant du 13e siècle, réalisé par des imagiers venus de Chartres.

Pilier des anges cathédrale de Strasbourg
Détail du "pilier des anges" situé près de l'horloge astronomique

Pilier des anges cathédrale de Strasbourg
Le "pilier des anges" est le pilier central du transept sud. Douze sculptures le décorent : les quatre évangélistes, surmontés d'anges jouant de la trompe constituent l première rangée. Au-dessus se trouve représentés le Christ assis, entouré d'anges portant les instruments de la Passion.
Retour  
Astronomical clock Strasbourg cathedral
L'horloge astronomique et le pilier des anges.

L'horloge astronomique cathédrale de Strasbourg
L'Horloge astronomique est une curiosité prisée des touristes pour le jeu de ses automates. Le jeu complet des automates se produit tous les jours, à midi trente.

Astronomical clock Strasbourg cathedral
De 1352 à 1354 Strasbourg dota sa cathédrale de l'horloge dite des Trois Rois. L'horloge était considérée comme une des sept merveilles de l'empire romain germanique. Elle rencontre toujours beaucoup de succès

L'horloge astronomique cathédrale de Strasbourg
L'horloge comprend trois parties : un calendrier en bas, puis un astrolabe et enfin une statue de la Vierge à l'enfant. Toutes les heures, les rois mages viennent s'incliner devant la Vierge pendant qu'un carillon joue des mélodies et qu'un coq chante en battant des ailes. Cet automate, exposé maintenant au Musée des arts décoratifs de Strasbourg, est le plus ancien que l'on connaisse.

Astronomical clock Strasbourg cathedral
Vers le début du XVI° siècle l'horloge des Trois Rois cessa de fonctionner on songea d'abord à la restaurer. En 1547 une nouvelle horloge fut mise en chantier vis-à-vis de l'ancien emplacement. Cette nouvelle horloge, avec indicateurs astronomiques, s'arrêta complètement en 1788.

L'horloge astronomique cathédrale de Strasbourg
Jean- Baptiste Schwilgué fut chargé de la rénovation de l'horloge qu'il mena à bien de 1838 à 1842. Le buffet ancien ne devait pas être gardé, pour metttre en valeur le mécaniqme de cette horloge astronomique compportant un globe céleste avec précision des équinoxes, des équations solaires et lunaires et un comput (calendrier) ecclésiastique. mais le buffet, chef d'oeuvre de la Renaissance fut conservé, ce qui done deux spécificité à l'horloge : sa précision scientifique et sa richesse artistique. Pour plus de détails, un click ici

L'horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg (Vidéo 4')

L'horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg (Vidéo 3'15)

POrtail de l'horloge, cathédrale de Strasbourg par Jacques Guiaud
Portail de l'horloge de la cathédrale de Strasbourg par Jacques Guiaud 1879 - Musée des Beaux Arts de Chambéry ©

Nef cathédrale de Strasbourg
La voûte de la nef se trouve à 25 mètres du sol

Rosace cathedrale de Strasbourg
La rosace de la cathédrale est la plus grande d'europe
Retour  
Voûte en palmier cathédrale de Strasbourg
Voûte en palmiers que l'on retrouve dans l’église des Jacobins Toulouse

Illumination cathédrale de Strasbourg
Tous les soirs d'été, un spectacle gratuit de sons et de lumières se déroule sur la façade ouest de Notre-Dame de Strasbourg

Illuminations de la cathédrale de Stasbourg (Vidéo 9')

Illuminations de la cathédrale de Stasbourg (Vidéo 2')
Retour  

Vitraux de la cathédrale

Vitraux cathédrale de Strasbourg
Série de vitraux de la cathédrale. Ceux de la nef datent du XIVe siècle et sont les plus beaux.

Stained glass Strasbourg cathedral

Vitrail cathédrale de Strasbourg

Stained glass Strasbourg cathedral

Vitrail cathédrale de Strasbourg

Stained glass Strasbourg cathedral
Le plus ancien vitrail représentant un personnage est la tête de Christ de Wissembourg. Il date de 1070, il n'est pas vivisible dansla cathédrale, mais au musée de l'oeuvre Notre-Dame. (Il ne s'agit pas du vitrail représenté ci-dessus)

Vitrail cathédrale de Strasbourg
 


Le rayon vert

Green ray Strasbourg cathedral
Le vitrail à travers lequel le soleil va créer le "rayon vert"

Le rayon vert cathédrale de Toulouse
C'est sur cette chaire datant de 1485 qu'un rayon de couleur verte vient illuminer un Christ en pierre.

Green ray Strasbourg cathedral
Si certains viennent voir ce qu'ils pensent être un signe divin...

Le rayon vert cathédrale de Toulouse
L'Eglise, quant à elle ne voit que pur hasard !



Le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg (Vidéo, en français 2'14)
 


Vidéos

L'horloge astronomique de la cathédrale (3'34") <> Visite de la cathédrale de Strasbourg (9'20") <> Son et lumiere cathedrale de Strasbourg (ou ce qu'il ne fautpas faire quand on filme! 9'33") <> A la cathédrale de strasbourg (cathedrale + ville 7'44") <> Cathédrale et marché de noël (4') - Intérieur cathédrale (diaporama 2008 2'45") <> Le sommet de la cathédrale, vue sur Strasbourg (30") <> Intérieur de la Cathédrale de Nôtre Dame (2'18") <> Strasbourg et la cathédrale par la TV japonaise ( 2') <> le fonctionnement de l'horloge astronomique ( 1'33") <> La cathédrale et le rayon vert (diaporama 4') <> Illumination à la cathédrale ( 1'40) <> Son et lumière à la cathédrale (2'34) <> les techniques de levage au moyen-âge et la construction de la cathédrale de Strasbourg ( 19')