--   --
 




Agen
Guide d'Agen, les loisirs et le tourisme à Agen, vidéos Agen, hotels à Agen.
Photos d'Agen, peintures d'Agen.





Recherche personnalisée

Translate
espanol
portigaise
deutsch
 

Afficher Agen sur une carte plus grande
Click the link to enlarge the map

Voir aussi/also to be seen

Sur cette page - On this page
Peintures
Paintings
Produits locaux
Local products


La partie nord de la ville comporte un éperon rocheux. C'est sur celui-ci que s'organisa le premier peuplement, celui des Nitiobriges, peuplade mi-celte, mi-ibère qui s'installa vers 400 av JC dans la région. A la suite de l'occupation romaine, la cité devint gallo-romaine (Agenensium) et s'étala vers la plaine. De cette époque ne restent que très peu de vestiges, la ville, noeud stratégique de communication par terre et eau, subit toute une série d'invasions et de dévastations faites par les Vandales, les Alains, les Suèves, puis les Wisigoths, et enfin les berbères musulmans, au VIIIe siècle. La ville ne connaîtra la prospérité que vers l'an 1000. Sa position stratégique sur les voies de communications fait qu'elle la gardera longtemps, avec des épisodes de régression dûs à la guerre de cent ans et à la terrible peste noire de 1348. La ville, dépendit tantôt des comtes de Toulouse, des royaumes de France et d'Angleterre. Dans la période de la Renaissance, la ville, bénéficiant de terres fertiles et de voies de circulation stratégiques, connut une expansion de la productionn, de la transformation et de la commercialisation de denrées agricoles : vin, farine et les célèbres pruneaux. Le dynamisme de la ville fut également d'ordre intellectuel et artistique, avec l'arrivée d'évêques italiens, d'artistes, de médecins et de juristes (entre autres, Nostradamus, Bernard Palissy...). Cette prospérité allait être mise à mal par la peste de 1534, puis par les guerres de religion, Agen restant fidèle à la religion catholique. La ville fut prise par les protestants à deux reprises 1562 et 1569, avec son lot de destructions, de pillages et de massacres. Il faudra attendre 1598, et l'édit de Nantes, pour que le calme revienne dans la région. Des foires, autorisées par arrêté royal, vont à nouveau assurer la prospérité de la ville (1610 pour le bétail, puis pour les pruneaux). De cette époque datent de belles demeures privées et officielles agenaises. Malheureusement, guerre (Fronde), intempéries, vont ruiner la ville qui devra se tourner vers le pouvoir central, et y perdra ses libertés communales. En 1635 éclatera une révolte à la suite de l'augmentation de la fiscalité voulue par Richelieu. L'achèvement du canal du midi, en 1681, donna un nouvel essor à la ville. Malheureusement, la révocation de l'édit de Nantes, en 1685, entraîna la fuite des protestants, dont bon nombre participaient au dynamisme économique de la ville. Le déclin de la ville se fera sentir jusqu'en 1750, année à partir de laquelle on recommence à construire dans la ville, où une première partie du mur d'enceinte de la ville est détruite. En 1762, Agen bénéficie d'un éclairage public. Le mouvement d'urbanisation atteindra son apogée entre 1770 et 1780. Le plus bel édifice fut le palais épiscopal, commencé en 1775, habité en 1785 par l'évêque, qui en fut chassé à la Révolution. C'est la grande époque manufacturière d'Agen dont les manufactures sont spécialisées dans la toile pour voile, les draps, cordes et tissus divers. Sous la Révolution, on finit de démolir le mur d'enceinte de la ville, et le palais épiscaopal fut affecté à la Préfecture, après son rachat par le département du Lot-et-Garonne, en 1809. Le XIXe siècle aurait du être un âge d'or pour Agen, avec l'ouverture du canal latéral à la Garonne, en 1856. Agen, qui se trouve entre atlantique et méditerranée, aurait du connaître une nouvelle expansion. Celle-ci n'eut pas lieue, le canal étant concurrencé par la chemin de fer. A partir de 1912, la ville reçut une importante garnison. Après la deuxième guere mondiale, avec la désertion des campagnes, puis l'arrivée des "pieds noirs" d'Afrique du Nord, Agen va connaître une nouvelle expansion, et de nouveaux quartiers vont être édifiés. Le canal latéral a perdu de son importance pour le transport marchand. Par contre, le tourisme fluvial rencontre un grand succès. Desservie par le TGV, une autoroute, un aéroport, Agen est redevenue une ville dynamique. Industries pharmaceutique, et agroalimentaire y prospèrent. Agen c'est aussi une ville où la gastronomie est en bonne place. Il y a, bien sûr le fameux "pruneau d'Agen", cultivé dans la région, mais aussi d'excellentes tables, comme "La table d'Armandie" ¤<O>¤ "le Mariotta" ¤<O>¤ "la Cucina" ¤<O>¤ "Le Bistrot Voltaire" ¤<O>¤ "Le Rendez-vous"... De nos jours, Agen compte 35 200 habitants (2007) puis 34 837 habitants (2011), et son aire urbaine compte 105 000 habitants (arrondi).


Agen, une Histoire de Garonne (Vidéo en français 20')

Vue d'Agen
Vue d'Agen de nos jours

La Garonne à Agen
La Garonne à Agen

La ville d'Agen (Diaporama 4'40)


Institutions

Aéroport d'Agen-La Garenne - Horaires et description de l'aéroport.
Agen expos-congrès - Parc d'expositions et de congrès d'Agens.
Mairie d'Agen le site officiel de la mairie.
Agropole - Agropole est la Technopole Agro-alimentaire de l’Aquitaine, située à Agen (Lot-&-Garonne). Elle offre tous les services nécessaires au développement des Agro-industries: Création d’entreprises. Implantation industrielle. Recherche développement appliquée. Formations, séminaires, congrès.
CCI Chambre de Commerce et d'Industrie du Lot-et-Garonne
Chambre des Notaires du Gers Conseil Régional des Notaires de la Cour d'Appel d'Agen
Parc des Expositions le parc où est organisée, chaque année, une grande foire.
 


Produits locaux/local products

Pruneau Toute l'histoire du pruneau d'Agen
Vasconienne (La) : tout ce qu'il faut savoir sur le pruneau d'Agen...

Maison ancienne Agen
Maison à Colombages abritant le Service départemental de l'Architecture et du Patrimoine par John Seb Barber

Education

Centre Universitaire d'Agen Etudes et licences en droit, administration économique et sociale, anglais et espagnol...
Collège Ducos du Hauron - L'équipe pédagogique, les options et les élèves.
IUT Diplôme Gaco : forme, sur deux ans, un collaborateur polyvalent de dirigeant de PME/PMI, compétent en gestion adminisrative et commerciale.

Préfecture du Lot-et-Garonne, Agen
La Préfecture du Lot-et-Garonne, ancien palais épiscopal par Szeder László


Peintures/paintings

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintre contemporains pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Vue d'Agen par Nicolas Marie Joseph Chapuy
Vue d'Agen par Nicolas Marie Joseph Chapuy (1790-1858)

Place de la cathédrale à Agen par Henri Hesme
La place de la cathédrale à Agen par Henri Hesme (1918 - 1978) ©

Agen, vieille rue par Jean-Louis Savary
Agen, vieille rue par Jean-Louis Savary ©

Agen par Jean-Louis SAvary
Vue d'Agen par Rémy Balinieres ©

Agen par Jean-Louis SAvary
Buffet de la gare à Agen par Christian Couteau ©

Narbonne-Agen âr Jean-Luc Lopez
Narbonne-Agen par Jean-Luc Lopez ©

Tourisme

Liens
Links
Le livre des coutumes
Book of customs
Le pont-canal
Canal bridge

Liens/links

Canal du Midi : voyager de Langon à Port la Nouvelle et Agde - Le canal à Agen
Moulin Mellet Un camping près d'Agen
Office du tourisme Histoire d'Agen ¤<O>¤ Patrimoine ¤<O>¤ Musées gourmands ¤<O>¤ Musée des Beaux Arts ¤<O>¤ Les châteaux
Syndicat d'initiative de Moirax : jolie petite ville près d'Agen, voyez la magnifique photo de l'église illuminée...et le reste !
Wikipédia Devise ¤<O>¤ Blason ¤<O>¤ Étymologie ¤<O>¤ Géographie ¤<O>¤ Histoire ¤<O>¤ Administration ¤<O>¤ Démographie ¤<O>¤ Économie ¤<O>¤ Personnages célèbres ¤<O>¤ Monuments et lieux touristiques ¤<O>¤ Sport ¤<O>¤ Jumelages

Cathédrale Saint-Caprais d'Agen

Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO au titres des "Chemins de Compostelle en France", Saint-Caprais porte le nom d'un matyre chrétien du IIIe siècle. L'église a été construite au XIIe siècle. La nef, quant à elle, a été construite au XIVe siècle, sur d'anciennes fondations. Elle fut saccagée lors des guerres de religion (1561). De la partie d'origine ne subsistent que le chevet et les parties basses du transept. Magasin à fourrage durant la Révolution, l'église retrouva sa vocation religieuse sous le Consulat, et fut élevée au rang de cathédrale en 1802. Entre 1838 et 1847 furent reconstruits le clocher, la façade sud, et les sols. La cathédrale est inscrite aux Monuments historiques, ainsi que son orgue principal, et son orgue de Choeur. Photos ¤<O>¤ Wikipedia

Cathédrale St-Caprais d'Agen
Cathédrale St-Caprais d'Agen par Florent Pécassou ©

Intérieur de la cathédrale St-Caprais d'Agen
L'intérieur de la cathédrale St-Caprais d'Agen par Kos ©

Intérieur de la cathédrale St-Caprais d'Agen
L'arrivée du christianisme dans la région est représentée sur les murs et les plafonds, avec les premiers martyres agenais, les Apôtres, les Evangélistes, les Patriarches et grands rois du peuple juif.


Agen, cathédrale St-Caprais (Vidéo 7')

Livre des coutumes d'Agen/Book of customs

La municipalité d'Agen prit l'initiative de faire réaliser ce livre au milieu du XIIIe siècle, afin que les personnages de marque, venant en Agenais, puissent faire serment de fidélité aux consuls de la ville. Parmi les personnages célèbres, on compte le futur roi Jean le Bon, Henri d'Albret, et le Grand Condé. Le fait qu'ils posèrent la main sur ce manuscrit, explique que l'on qualifie parfois ce livre de "livre juratoire". Les statuts et franchises de la ville forment quarante deux chapitres, et ils sont rehaussés d'enluminures, bel exemple de l'enluminure gasconne médiévale. Ce livre précieux fut conservé par la ville d'Agen jusqu'à la Révolution. Après une disparition de plus d'un siècle, il fut rendu à la ville en 1910, puis déposé aux Archives départementales en 1991, et finalement rendu à la ville d'Agen en 2008, pour être conservé aux archives communales. Le livre des coutumes (1ère partie) ¤<O>¤ Le livre des coutumes (2e partie)

Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
Livre des coutumes d'Agen
 

Hôtels

Agrandir le plan
Enlarge the map

Vous trouverez ci-dessous les avis de consommateurs de Tripadvisor. Il faut toutefois savoir que certaines entreprises font appel à des sociétés spécialisées pour avoir des avis positifs. Donc ces avis sont à prendre avec recul, rien ne vaut l'avis directe de parents, amis, relations. La fiabilité des avis est proportionnelle au nombre d'avis émis.

Résidence Astoria Appart hôtel Tél.5 53 69 65 10 <> Tripadvisor n°1 sur 14 hôtels
Le Provence *** 22 cours 14 Juillet  .05 53 47 39 11 <> Tripadvisor n°2 sur 14 hôtels
Stim'Otel *** 105 bd Carnot, Tripadvisor n°3 sur 14 hôtels
Ibis Agen Centre 16, rue Camille Desmoulins, Tripadvisor n°4 sur 14 hôtels
Château des Jacobins  **** Place des Jacobins  fax : .05 53 47 02 80 - tél. 05 53 47 03 31 de 70 à 120 € petit déj. 12 € <> Tripadvisor n°5 sur 14 hôtels

Vue d'Agen en 1648
Vue d'Agen en 1648

Loisirs/leasure

Parler d'Agen sans parler de rugby serait faire offense aux agenais ! Le club de rugby de la ville, le Sporting Union Agen Lot-et-Garonne a été fondé en 1908. Le club a été champion de France en 1930, 1945, 1962, 1965, 1966, 1976, 1982, 1988. Vainqueur du challence Yves du Manoir en 1932, 1963, 1983 et 1992. Vainqueur de la coupe de France en 1943 et 1945. Wikipedia

Agen Rugby Le grand club de rugby d'Agen
Allo Ciné Lesprogrammes des cinémas d'Agen et des environs
ASPTT Le grand club sportif d'Agen pour pratiquer sports et randonnées
Théâtre la Tannerie présente des spectacles théatraux et musicaux

Ma maison de Montluc à Agen
La maison de Montluc à Agen (1845)
Agen, le musée des Beaux-arts, installé dans quatre hôtels particuliers de la Renaissance. Musée réputé pour ses collections d'oeuvres de peintres espagnols des XVIIIe et XIXe siècles, et en particulier 5 tableaux de Goya. Photo par John Seb Barber

Agen, oeuvres du musée des Beaux-arts (Vidéo en français 2')

L'église des Jacobins d'Agen devenue, depuis 1990, salle d'exposition temporaire du musée des Beaux-Arts (Vidéo en français 3'30)

Le pont canal d'Agen/canal bridge

Depuis longtemps l'idée germait de relier l'océan atlantique à la méditerranée par un canal. Ce fut Pierre Paul Riquet, fermier de la Gabelle et intendant des armées de Louis XIV qui conçut et fit entreprendre la construction du canal, à partir de 1667. Il sera mis en service en 1681. D'une longueur de deux cent quarante kilomètres, il relie Toulouse à l'étang de Thau. Entre Toulouse et Bordeaux, la navigation de faisait sur la Garonne. Celle-ci étant aléatoire, en fonction du débit du fleuve, il fut décidé de construire un canal parallèle à la Garonne. A un moment, il fallut procéder à une traversée du fleuve. C'est à cette fin que fut construit le pont-canal d'Agen dont le duc d'Orléans posa la première pierre en 1839. Construit en pierres du Quercy, le pont mesure 539 mètres, a une largeur de 12,48 mètres et 8,82 mètres pour la voie d'eau, avec une profondeur de 2,70 mètres. Le pont comporte 22 piliers qui le soutiennent. L'ensemble du canal sera réalisé en 1856. Le canal relaint atlantique et méditerranée, appelé "canal des deux mers" est classé depuis 1996 au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Photos

Pont-canal Agen Pont-canal Agen

Le pont-canal à Agen

Le pont-canal à Agen (Vidéo 2'37)

Agen, rue beauvillé
Agen, rue Beauvillé par John Seb Barber ©

Agen crue de  1930 Agen jardin du Gravier
La crue de 1930 à Agen
Le jardin du Gravier

Carefour Bd Carnot et République hotel des postes et télégraphes
Carrefour des boulevards Carnot et de la République
La poste d'Agen et son télégraphe

Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these