Bayonne



Recherche personnalisée




chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean

Voir aussi

Afficher Bayonne sur une carte plus grande



Liens

Sites

Corrida Bayonne Espace de réservation billetterie pour les corridas se déroulant à Bayonne.
Fêtes Bayonne pour connaître le programme de la fête qui se déroule à Bayonne
Office du tourisme Pour trouver un hébergement, se restaurer, trouver des activités...
 Jambon : l'incontournable jambon de Bayonne
Tour Adour : présentation de la ville de Bayonne english


Bayonne se trouve au confluent des rivières Nive et Adour. De l'occupation romaine du IVe siècle subsistent deux tours : celle des Augustins et des Deux Soeurs. Comme toutes les cités du bord de mer, Bayonne subit des incursions normandes. Deux grands événements ponctuent la vie de la cité au Moyen-Age : la création du Viconté du Labourd en 1023, par le roi de Navarre, et le rattachement à l'Angleterre, par le mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri Plantagenêt, Comte d'Anjou et de Normandie qui devint roi d'Angleterre sous le nom d'Henri II. La ville connut un grand essor, grâce au commerce avec l'Angleterre. Vinrent ensuite des périodes difficiles pour la ville, avec la guerre de 100 ans et la peste noire (1349). Enfin, le port de Bayonne se retrouva à une trentaine de kimomètres de la ville, par l'effet du déplacement de l'embouchure de l'Adour, ce qui lui fit perdre de son importance. En 1451, Charles VII assiège Bayonne et reconquiert l'Aquitaine. Les français consolident les défenses de Bayonne et construisent le Château Vieux. La peste frappe de nouveau la ville en 1519 et 1547. Grâce à des travaux ordonnés sous Charles IX , l'embouchure de l'Adour est déplacée, ce qui ramène le port de Bayonne à 6 kilomètres de la ville. Contenue par ses remparts, la ville, pour se développer , doit le faire en hauteur, ce qui va donner l'aspect si particulier du vieux Bayonne. La ville connut une nouvelle période de croissance, jusqu'en 1636, date de la guerre avec l'Espagne, qui dura jusqu'en 1659, date de signature du traité des Pyrénées. Il sera fait appel à Vauban pour consolider et améliorer les fortifications de la ville, entre 1680 et 1685. A partir de 1700, Bayonne connut une nouvelle période de déclin qui fut accentuée ensuite par la Révolution, puis par une nouvelle guerre avec l'Espagne, et une invasion anglo-portugaise sous Napoléon 1er . La France et l'Espagne vont se rapprocher, avec le mariage de Napoléon III et d'Eugénie de Montijo. De grands travaux vont être entrepris : construction de la gare de la Compagnie du Midi, le grand Pont qui traverse l'Adour (entre 1845 et 1849), les halles (1866) l'église Saint André. Sous la troisième République fut créé un tramway reliant Bayonne à Anglet et Biarritz ; puis vint l'autorisation de détruire les fortifications et de construire à l'extérieur des anciens murs (1899). De nos jours, le port de Bayonne a retrouvé de son importance, il est le 9e port de commerce de France. Bayonne est la capitale économique du pays basque dont elle accueille la Chambre de Commerce et d'Industrie .

Vue du port de Bayonne par Joseph Vernet 1760 ©

Vue de Bayonne au XIXe siècle

Bayonne par A. Rouargue 1848

Les quais de Bayonne au XIXe siècle
Haut de page  

Institutions

Haut de page  

Vue aérienne de Bayonne


Culture

Aviron Bayonnais Il n'est pas courant de mettre un club sportif dans le domaine culturel, mais le rugby, et en particulier, le club de la ville, fait bien partie de sa culture...
Musée : Musée Basque et de l'histoire de Bayonne
Musée Bonnat De très belles pièces sont exposées dans ce musée : tableaux de Puvis de Chavannes, Léon Bonnat, Ingres, Degas, Guillaumin.. ainsi que des tableaux des maitres allemands, anglais, espagnols, hollandais... Un musée à visiter absolument !
SNBSA Scène Nationale Bayonne Sud Aquitaine. Cet espace culturel présente non seulement des pièces de théâtre, mais également des concerts, de la chanson, et de la danse...

Phototype du pont St-Esprit fin XIXe siècle

Le pont St-Esprit la nuit, vue sur les quais et la cathédrale
Haut de page  

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'ateliers des peintres, les galeries d'art et les musées !

Les halles de Bayonne affiche par Erwin Dazelle ©

Le pont Marengo à Bayonne par Jean-Marc Athané ©

Les quais de Bayonne

Echauguette sur les quais de Bayonne par Patrick Larcebal ©

Haut de page  

Les fêtes de Bayonne

Les Fêtes Bayonne se déroulent pendant 5 jours, et débutent le mercredi qui précède le premier week-end du mois d'août. Elles furent organisées pour la première fois en 1932, s'inspirant des fêtes de Pampelune, ville de la Navarre espagnole. Les fêtes débutent par le "lancé des clés de la ville" fait par la maire, accompagné d'une personnalité invitée. Les fêtes sont ponctuées de courses de vachettes, de bals, de concerts de bandas, de défilés de chars, de toros de fuego, de feux d'artifice . Il faut aimer la foule pour prendre plaisir à ces fêtes, car elles réunissent généralement dans les 1,5 million de personnes, ce qui en fait l'évènement festif le plus important de France ! La tenue traditionnelle de la Navare espagnole est adoptée pendant cette période de fête, par les participants : tenue blanche avec foulard et ceinture rouges (cinta ou faja).

fête de Bayonne
L’ouverture des Fêtes de Bayonne se fait du balcon de l’hôtel de ville. C'est un invité surprise qui jette les clés symboliques de la ville à la foule massée sur la place.

fête de Bayonne
Le public est invité à se vêtir de rouge (foulard et ceinture) et de blanc, couleurs de la ville

fête de Bayonne
Feu d'artifice du premier soir des Fêtes de Bayonne qui sé déroulent chaque année à la fin du mois de juillet ou au début du mois d'août.


Joueurs de flute Patrick Larcebal
Joueurs de flûte par Patrick Larcebal ©
Haut de page  

Cathédrale Ste-Marie

La cathédrale a été construite entre le milieu du XIIIe siècle et le début du XVIe siècle. Elle remplaça une cathédrale romane qui fut détruite par des incendies en en 1258 et 1310. La cathédrale fut une halte pour les pélerins, sur le chemin de Compostelle, à partir de la fin du XIIe siècle. C'est pour cette raison, et aussi pour la valeur de son architecture et de son patrimoine, que la cathédrale est inscrite au Patrimoine Mondial de l'humanité par l'UNESCO. La cathédrale actuelle, de style gothiquen mesure 80 mètres de long, 33 de large, la nef est haute de 26 mètres, et les flèches de la cathédrale s'élèvent à 80 mètres. L'un des trésors de la cathédrale sont ses vitraux datant du XVIe siècle. Les plus beaux, datant de 1531, se trouvent dans la chapelle Saint-Jérôme. Autre lieu remarquable, le cloître, de style gothique flamboyant du XIVe siècle, est l'un des plus grands de France. Entre autres obljets de valeur, l'église possède des tableaux, tel celui représentant la fuite en Egypte, dans la chapelle St-Léon, et peint par Brenet, au 18e siècle. Photos Cathédrale de Bayonne - Wikipedia

La cathédrale Ste-Marie de Bayonne

Vitrail du déambulatoire de la cathédrale Ste-Marie de Bayonne

Vitrail du déambulatoire de la cathédrale Ste-Marie de Bayonne

Vitrail du déambulatoire de la cathédrale Ste-Marie de Bayonne

La fuite en Egypte, vitrail du déambulatoire de la cathédrale

La fuite en Egypte, dans la chapelle St-Léon par Brenet 18e siècle ©

La cathédrale Ste-Marie de Bayonne (Diaporama 3')
Haut de page  

Hôtels


Les remparts de Bayonne par Jean-Marc Athané ©
Haut de page  

Vidéos

Visite de bayonne Mars 2009 (video + photos 3'25)

Ouverture de la fête de Bayonne 2007 (video 3')
Retour  

Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation sur Internet !