Eure-et-Loir
Le Perche (28)



Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean
Choose your language below, and translate this page
(maybe a few seconds to wait)

Faire un click sur la ville, la région, le département, pour ouvrir le lien

Normandie Ile-de-France Loir-et-Cher Dreux Chartres Anet

 


Afficher Eure-et-Loir sur une carte plus grande

Autres pages Eure-et-Loir - Other pages to see about
Châteaux
Castles

Sur cette page
Edifices religieux
Religious buildings
Villes
Cities

Institutions

Conseil Général d'Eure-et-Loir Le site du Conseil général pourtout connaître de l'Eure-et-Loire


Tourisme

Parc Naturel Régional du Perche Fiche d'identité <> Histoire et patrimoine <> Loisirs  ...
 

Villes/cities

Châteaudun  Présentation <> Culture et Tourisme ...
Illers-Combray Petite ville de 3 500 habitants dans laquelle Marcel Proust enfant passa ses vacances (de 1877 à 1880), dans la "maison de tante Léonie", aménagée en musée dédié à Marcel Proust.
Nogent le Rotrou : Capitale du Perche; Tourisme : présentation du canton <> Visite guidée et plan ...

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintre contemporains pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Jour de marché à Dreux - Frank Will (1900 - 1951) ©

Place du marché à Dreux - Frank Will ©

Marché à Dreux  par Fernand Herbo
Marché à Dreux - Fernand Herbo (1905 - 1995) ©

La maison de tante Léonie à Illers-Combray
La "maison de tante Léonie" à Illers-Combray, dans laquelle Marcel Proust enfant, vint passer des vacances, et actuellement musée dédié à l'écrivain.

Jardins abbaye de Thiron-Gardais
Les jardins de l'abbaye de Thiron-Gardais - Le village vu par drone (Vidéo 2'50)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Découvrez Nogent-le-Rotrou (Diaporama 2'50)


Villes et villages fleuris 4 fleurs

 


Monuments religieux/religious buildings

Abbayes

Abbaye Saint-Florentin de Bonneval L'abbaye fut fondée en 857, agrandie, puis pillée et ruinée plusieurs fois? Les bâtiments furent reconstruits, pour la plupart, à partir de 1660. Détruite en grande partie sous la Révolution, il en reste sa porte d'entrée fortifiée et le logis abbatial du XVe siècle. Les bâtiments abritent aujourd'hui un hôpital psychiatrique. Photos
Abbaye Notre-Dame de Coulombs L'établissement d'une abbaye en ces lieux daterait du VIIIe siècle. Plusieurs fois détruite et reconstruite, le dernier propriétaire fit rasser les bâtiments existants en 1817. Ne sont plus visibles que la base d'un clocher, et un porche. Photos
Abbaye Notre-Dame de Josaphat Fondée en 1117, l'abbaye fut plusieurs fois détruite, restaurée en 1640, en partie détruite à la Révolution, l'abbaye est à présent un établissement hospitalier. Photos
Abbaye Saint-Père-en-Vallée Abbaye bénédictine située à Chartres, dont l'origine remonte au milieu de VIIe siècle. Ses bâtiments conventuels furent rebâtis au début du XVIIIe siècle. L'église abbatiale, des XIIe et XIIe siècles est devenue l'église paroissiale St-Pierre en 1803. Photos
Abbaye de la Sainte-Trinité de Tiron Sa fondation date des années 1100. L'abbaye fut abbaye royale, puis mise en commandite au milieu du XVIe siècle, pillée en 1562, puis en 1591, sonnant le déclin de l'abbaye. Vers 1630, des bénédictions de la congré&gation de St-Maur, vinrent y fonder un collège. En 1776, c'est école royale militaire qui prit s alace. Après un grave incendie en 1786, l'abbaye fut fermée en 1791, le collège en 1793. Ne reste pour témoin, que la nef romane de l’église abbatiale, la grange aux dîmes et les dépendances. IL est difficile d'imaginer que ce lieu fut un haut lieu de spiritualité d'où essaimèrent vingt-deux abbayes et plus d'une centaine de prieurés en France, en Écosse, en Angleterre et en Irlande. Photos
 

Eglises, cathédrale/churches, cathedrals

Au XIIIe siècle, la cathédrale de Chartres sera la pionnière de la série des cathédrales dites classiques, comportant des fenêtres hautes, des décors sculptés qui feront de Chartres l'une des références de l'art gothique et justifie son classement par l'Unesco au Patrimoine mondial. L'architecture de ses tour est remarquable.. La tour du Midi, dite du "clocher Vieux" (1145-1165) est célèbre pour sa flèche de 105 mètres. La tour dite "clocher Neuf" (1134-1150) dont la flèche actuelle, de style flamboyant, a été reconstruite en pierre par Jean de Beauce entre 1507 et 1513, est l'une des plus hautes de France avec ses 115,18 mètres. Réquisitionné pour les guerres de Charles IX et Louis XIV, le Trésora été reconstitué au XIXe siècle. On peut admirer le rare tabernacle de Saint-Aignan, du XIIIe siècle. Chartres possède l'un des plus riches patrimoines de vitraux des XIIe et XIIIe siècles qui ontété nettoyés récemment, ce qui permet d'en admirer toute la beauté et l'éclat. Voir la page dédiée à Chartres

Cathédrale de Chartres
Vue de la cathédrale de Chartres

Eglise St-Pierre de Dreux
L'église Saint-Pierre de Dreux a été construite du XIIIe au XVIIe siècle, et l'essentiel de ce qui est visible actuellement a été bâtie au XVe siècle. Au XVIe siècle, l'église est agrandie de deux travées et de tours. La façade s'inspire de l'art de la Renaissance, et date de 1524. Le bras sud du transept est ajouté au début du XVIIe siècle. Sous le Second Empireajoute il accueillera l'orgue de l'église. Pendant la Révolution Saint-Pierre devient temple de la Raison et des destructions sont faites (mobilier, statues, sculptures). Dans le chœur, on fabrique du salpêtre ! L'église est rendue au culte en 1802, et classée Monument historique en 1841. L'église possède des vitraux (XVIe et XIXe siècles), un splendide double déambulatoire, et sept chapelles rayonnantes dotées de verrières multicolores - Photo Olivier 2000 ©

Le diner à Emmaüs, église St-Pierre de Dreux
Le diner à Emmaüs - Dreux église St-Pierre vitraux des XVIe et XIXe siècles

Dôme de l'église St-Martin de la Croix-du-Perche. L'église présente une voûte unique à charpente apparente datée de 1537, et composée de 118 panneaux polychromes restaurée en 2003. A l'origine ce sont les moines de Saint Bernard de Thiron qui, au XIIe siècle ont fondé une chapelle à cet endroit. La chapelle devient église paroissiale au XVIè siècle. Cette église, d'apparence modeste, offre une voûte lambrissée peinte de 118 panneaux polychromes, datés de 1537. On y trouve également un retable du XVIIe siècle. L'église est classée aux Monuments historiques depuis 1934. Photos
 
Vous avez aimé ce site, vous aimerez peut-être ceux-ci
If you like that website, maybe you'll like those there