Indre
Berry




Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean





Indre Population (2006) : 232 000 habitants - Surface : 6 903 km2 - Densité : 33,6 habitants/km²

Villes et villages


Châteauroux : préfecture de l'Indre

Châteauroux Population (2006) 49 659 habitants - Châteauroux is the Prefecture of Indre - Area (superficie) 19,4km² - Densité 2560 habitants/km² - Code postal 36000 - Elevation (altitude) 154m to 164m - Name (nom des habitants) Castelroussin, Castelroussine
Châteauroux doit son nom à celui de son château : "château Raoul", du nom du seigneur de Déols, Raoul le Large. Ce château fut construit en 1112. Par la suite, il fut démantelé, puis reconstruit au XVe siècle, dans le style de la première Renaissance. restauré au XIXe siècle, il se situe dans le parc de la Préfecture et n'est visitable que lors des journées du patrimoine. L'église St-Martial, d'architecture romane, date du XIIe siècle, avec un clocher de style gothique datant du XVe siècle. Des lithographies anciennes ont été découvertes en 1960, lors de travaux. On peut aussi découvrir de très belles statues en bois peint, datant du XVe siècle. Le couvent des Cordeliers date lui aussi du moyen-âge et possède un beau lavoir. Il a été reconverti en musée.
Châteauroux - Tourism Office - Photos - Video (3'30) - Wikipedia -
Châteauroux a obtenue 4 fleurs au concours Villes et Villages 4 fleurs
Chateauroux got 4 flowers in the contest Town and villages in bloom
Châteauroux took the name of its castle named "Chateau Raoul", the name of the lord of Deols, Raoul le Large. This castle was built in 1112. thereafter, it was dismantled and rebuilt in the fifteenth century, in the early Renaissance style . Restored in the nineteenth century, it stands in the park of the prefecture and can only be visited during the Heritage Days. The church of St-Martial, has a Romanesque architecture, and dates from the twelfth century, with a Gothic tower dating from the fifteenth century. Old printsof were discovered in 1960 during works. You can also discover very beautiful painted wooden statues dating from the fifteenth century. The Franciscan monastery also dates from the Middle Ages and has a nice laundry. It was converted into a museum.


Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

Renaissance du château Raoul à Châteauroux (Vidéo en français 3'25)

Avertissement
Les tableaux présentés sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir sur les sites des peintres ou dans leur atelier !

Le Château Raoul à Châteauroux par Philippe Capelle ©

Le Château Raoul à Châteauroux par Philippe Capelle ©
 

Sous-Préfectures

Issoudun

Population (2006) : 14 309 habitants - Area (superficie) 36,6km² - Density (densité) 391habitants /km² - Postal code 36100 - Elevation (Altitude) 122m to 161m - Name (Nom) : Issoldunois, Issoldunoise

Issoudun est une ville dont l'origine remonte à la Gaule et à la période gallo-romaine. Elle fut la ville la plus importante de l'Indre, avant que Châteauroux n'en devienne la préfecture, après la Révolution. De son histoire restent à Issoudun de beaux vestiges : des maisons du XVe siècle ; la Tour Blanche , donjon du XIIe siècle, du temps où Issoudun appartenait au royaume d'angleterre, et était une place stratégique face au royaume de France. Elle fut construite par odre de Richard Coeur de Lion, pour renforcer les défenses de la ville. En 1214, la ville revient aux français, après leur victoire à Bouvines. L'Hospice Saint-Roch occupe l'emplacement de l'ancien Hôtel-Dieu, fondé au XIIe siècle, et reconstruit au XVe. On y trouve une chapelle, des salles qui étaient destinées aux malades (XVe siècle) ainsi que deux ailes ( XVIIe et XVIIIe siècles). Les bâtiments sont classés aux Monuments Historiques et abritent un musée rassemblant un ensemble archéologique sur la civilisation celte, l’ancienne apothicairerie de l'Hotel Dieu. ainsi que des sculptures datant du VIIIe au XVe siècles.
IssoudunPhotos - Video (3'30) - Wikipedia
Issoudun is a city whose origins dates back to Gaul and Gallo-Roman period. It was the largest city of the Indre, before Châteauroux do becoming the prefecture of Indre, after the french Revolution. Its history exlpains that Issoudun has beautiful remains: houses of the fifteenth century, the White Tower, Dungeon of the twelfth century, the time when Issoudun belonged to the kingdom of England, and was strategically placed against the kingdom of France. It was built by order of Richard Coeur de Lion, to strengthen the defenses of the city. In 1214, the city returned to French after their victory in Bovines. The Hospice Saint-Roch occupies the site of the old Hotel-Dieu, founded in the twelfth century and rebuilt in the fifteenth. There is a chapel, rooms that were designed for patients (fifteenth century) and two wings (seventeenth and eighteenth centuries). Buildings are listed as historic monument, and a museum hosting an archaeological site on the Celtic civilization, the apothecary of the old Hotel Dieu. and sculptures dating from the eighth to the fifteenth centuries.

 

Issoudun
La ville d'Issoudun

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Visitez Issoudun (Vidéo 3'30)

Avertissement
Les tableaux présentés sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintre contemporains, pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir sur les sites des peintres, les galeries d'art, ou dans leur atelier !

Issoudun par Philippe Capelle ©

La tour blanche d'Issoudun par Philippe Capelle ©

Issoudun Video (3'30) -
 

La Châtre

Population (2006) : 4 647 habitants - La Châtre is the under-Prefecture (sous-préfecture) of Indre - Area (superficie) 6km² - Density (densité) 774 habitants /km² - Postal code 36400 - Elevation (Altitude) 198m to 263m - Name (Nom) : Castrais, Castraise - La Châtre - La Châtre  Patrimoine - Photos - Wikipedia

Le Blanc

Population (2006) : 7 299 habitants - Le Blanc is the under-Prefecture (sous-préfecture) of Indre - Area (superficie) 57,6km² - Density (densité) 127 habitants /km² - Postal code 36300 - Elevation (Altitude) 72m to 140m - Name (Nom) : Blancois, Blancoise - Le Blanc - Diaporama (2'27) - Wikipedia


Autres villes

Aigurande <> Argenton-sur-Creuse  <> Châtillon-sur-Indre <> Cluis <> Crevan <> Gargilesse, et Saint-Benoît-du-Sault, (classés parmi les plus beaux villages de France/ beyond most beautiful villages of France) <> Gournay <> Guilly  <> Les Bordes  <>  Levroux <> Luçay-le-Mâle  <> Martizay  <> Mers sur Indre <>  Saint Denis de Jouhet <> Saint-Valentin <> Sarzay -Vatan

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
St-Benoit de Sault, l'un des plus beaux villages de France, dans le Berri (Vidéo en français 7'30)

Argenton-sur-Creuse

La petite ville des bords de Creuse a été surnommée "la Venise du Berry". Le vieux quartier offre ses maisons anciennes à galeries et balustrades, de vieux moulins à roue, ses veilles maisons à balcons suspendus au-dessus de la Creuse. On trouve également de beaux hôtels particuliers tels l'hôtel Duperthuis datant du XVe siècle, doté d'une tour sur sa façade, l’hôtel de Scévole (XVIIe -XVIIIe siècles) qui a la particularité d'avoir un parc à la française dessiné par Le Nôtre... La ville, dénommée Argentomagus à l'époque gallo-romaine, offre un intéressant site archéologique gallo-romain doté d'un musée.
Argenton-sur-Creuse - Argentomagnus museum (musée)  - Photos - Diaporama (4'25) - Wikipedia
The small city, on the banks of the river Creuse, has been nicknamed "the Venice of the Berry." The old town has old houses with galleries and balustrades, old wheel mills , its old houses with overhanging balconies above the river. There are also beautiful mansions such as the Duperthuis hotel dating from the fifteenth century, with a tower on its facade, the hotel Scévole (seventeenth-eighteenth centuries) that has the distinction of having French style park designed by Le Nôtre ... The city, named Argentomagus to the Gallo-Roman period, offers an interesting archaeological site with a Gallo-Roman museum.

Argenton sur Creuse

Argenton, balcons sur la sur Creuse

Argenton sur Creuse Diaporama (4'25)

Argenton-sur-Creuse par Philippe Capelle ©
 

Villages de caractère

Ardentes

Ardentes possède deux églises. La plus intéressante, l’église Saint-Martin, de style roman, date des XIe et XIIe siècles. Elle est inscrite aux Monuments Historiques. L'autre église, l'église Saint-Vincent a pour origine le XIIe siècle, mais elle a été presque entièrement remaniée au XVe. Son clocher est du XIXe. siècle.
Ardentes - Photos - Wikipedia
Ardentes has two churches. The most interesting is the church Saint-Martin, Built in Roman style, it dates from the eleventh and twelfth centuries. It is listed as an Historic Monument. The other church, the Church of St. Vincent, has its origin in the twelfth century, but it has been almost entirely rebuilt in the fifteenth cantury. Its bell tower is from the nineteenth. century.

Châtillon-sur-Indre

La petite ville possède plusieurs éléments remarquables : l'église Notre-Dame dont les éléments les plus anciens sont de la fin du XIe et se trouvent dans l'abside de l'église.Le corps de l'édifice est lui du XIIe siècle. La voûte de la croisée du transept, certains éléments de la façade occidentale, sont du début du XIIIe siècle. D'autre part, l'église est remarquable par sa hauteur sous voûtes, la richesse du décor sculpté, et la diversité des techniques de construction déployées. La tour César, habillée de sa chemise, la courtine nord défendue par deux tours sont les seuls vestiges du château que fit construire Henri II Plantagenêt au XIIe siècle. en dehors de ces éléments, l'actuel château a été construit vers 1270 le logis du château est l'un des rares témoin de l'architecture civile du XIIIe siècle en France. Eléments intéressants à visiter : Dans la ville, le visiteur trouvera d'intéressantes constructions civiles ou religieuses s'étalant du XVe au XVIIIe siècles. Dans les environs on trouve le château de Chaillou (XVIe-XVIIIe) ; le manoir de Menabre (XVe) ; le château de Pouzieux (XVe) et le prieuré de Saint-Martin-de-Vertou (XVe),
Châtillon-sur-Indre - Photos - Video (37") - Wikipedia - Videos
The town has many outstanding features: the church Notre Dame whose oldest elements are from the late eleventh century and are located in the apse of the church. The body of the building is from the twelfth-century . The vault of the transept, parts of the western facade, are from the early thirteenth century. On the other hand, the church is remarkable for its height under the arches, the rich sculptural decoration, and the variety of construction techniques deployed. The tower Caesar, dressed in its shift, the north fortified curtain defended by two towers, were the only remains of the castle built under Henry II Plantagenet in the twelfth century. Outside of these elements, the present castle was built around 1270. The house of the castle is one of the few witnesses to the civil architecture of the thirteenth century in France. In town, visitors find interesting civil or religious buildings spanning from the fifteenth to the eighteenth centuries. Nearby there are interesting things to see: the Castle of Chaillou (XVI-XVIIIth) the manor of Menabre (XVth); the Castle of Pouzieux (XVth) and the priory of Saint-Martin-de-Vertou (XVth)
 

Gargilesse-Dampierre

Un des plus beaux villages de France.  Village d'artistes, capitale de la harpe. L'écrivain Georges Sand disait "Le château moderne, bâti dans un style quasi monastique, soutient le chevet de l'église. L'ancienne porte du XIIe siècle, flanquée de deux tours, espacée d'un ogive au-dessus de laquelle se dessinent les coulisses destinées à la herse, sert encore d'entrée au château. Le pied des fortifications plonge à pic dans le torrent. Nul château n'a une situation plus étrangement mystérieuse et romantique".
Les Plus Beaux Villages de France - Villages de FranceGargilesse - Photos
One of the most beautiful village of France. Artists village, the capital of the harp. The writer George Sand said, "The modern castle, built in a style almost monastic supports the apse of the church. The old gate of the twelfth century, flanked by two towers, spaced by an arch above which is draw the wings for the portcullis, is yet used to enter the castle. The foot of the fortifications plunges into the stream. No castle has a more mysterious and strangely romantic situation.

Maisons de Gargilesse-Dampierre sur les bords de la Creuse.

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Gargilesse-Dampierre en 2014 (Vidéo 5'45)
 

Levroux

Levroux est une ancienne ville fortifiée. Ses fortifications avaient été autorisées par le Roi Charles VII en 1436 . Elles comportaient à l'origine sept portes. Il n'en reste qu'une, la porte de Champagne, inscrite au Monuments historiques. On peut voir également une maison gothique à pans de bois du XVe siècle, dont le 1er étage est construit en encorbellement. Cette maison était une halte pour les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.. La ville possède les ruines du château des seigneurs de Levroux. On estime que sa construction remonterait à 990. La ville possède également la collégiale Saint-Sylvain , du XIIIe siècle, classée aux Monuments Historiques. On estime que l'église possède le plus ancien buffet d'orgue de France,
Levroux - Photos - Wikipedia
Levroux is an ancient walled city. Its fortifications were authorized by King Charles VII in 1436. They originally contained seven gates. Nowodays just remains the door of Champagne, included in Historic Monuments. One can also see a Gothic timbered house from the fifteenth century, with a corbelled 1st floor . This house was a stopping place for pilgrims of Saint Jacques de Compostela .. The city has the ruins of the castle of the lords of Levroux. It is estimated that its construction dates back to 990. The city also has the collegiate church of Saint-Sylvain, from the thirteenth century, listed as Historical Monument. It is estimated that the church has the oldest organ case of France

Saint-Marcel

Ancienne cité gallo-romaine : théâtre, thermes, temples, fontaine monumentale. Il y a un musée intéressant à visiter
Musée - Wikipedia
Former Gallo-Roman theater, baths, temples, monumental fountain. there is an interesting museum to visit.

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

St-Marcel (Diaporama 3'22)
 

Liens

Tourisme

 Comité départemental du tourisme de l'Indre Histoire de l'Indre - Les 6 pays de l'Indre - Châteaux, monuments, villes et villages - L'Indre est par excellence le domaine de l'art roman : basilique de Neuvy-Saint-Sépulcre, prieurés de Saint-Marcel, Saint-Gaultier, abbatiales de Méobecq et Saint- Genou.. . On recense plus de 100 châteaux ou demeures du Moyen-âge. Donjons et forteresses se dressent à la campagne (Sarzay, Château-Guillaume, Saint- Chartier) comme à la ville (Tour César à Châtillon, Tour Blanche à Issoudun). Beffrois et portes fortifiées veillent encore sur les anciennes entrées de ville : Châteauroux, Déols, Issoudun, Levroux ou Saint-Benoît-du-Sault.. Argentomagus (Saint-Marcel près d'Argenton-sur-Creuse) est une cité gallo-romaine que d'importants travaux archéologiques ont fait renaître. Elle témoigne du grand luxe des villes romaines avec théâtre, thermes, temples, fontaine monumentale.Valençay est un château de la Loire en Berry. Le château de Bouges, bâti vers 1765, évoque immanquablement le Petit Trianon de Versailles. L'Indre possède deux des plus beaux villages de France : Gargilesse, "la petite Suisse" de George Sand et Saint-Benoît-du-Sault, sur son éperon rocheux. Entre autres, on pourra aussi admirer les lanternes des morts ou le pont de bois couvert de Pont-Chrétien-Chabenet.
Parc Naturel de la Brenne Parc Naturel réputé pour ses oiseaux et ses étangs - Photos - Video (2') - Wikipedia
 

Institutions

Annuaire/ guide

Indre.net : Annuaire Internet de l'Indre avec les sites web dans les domaines de l'actualité, des loisirs, de la gastronomie, des arts, des sites sur les villes de l'Indre...
 

Châteaux

Château d'Azay-le-Ferron

Le château date de différentes époques : la tour Frotier date de la fin du XVe siècle, le pavillon François 1er date du XVIe siècle, l'aile d'Humières date de la moitié du XVIIe siècle, ainsi que les communs ou "aile Cingé",et le pavillon Breteuil date du XVIIIe siècle. Les communs sont reliés au château par une galerie construite en 1926.et inspirée de celle du château de Valençay. Le parc du château comporte un jardin à la française, comportant des ifs taillés inspirés des pièces d'un jeu d'echec ; et un parc à l'anglaise,avec des arbres centenaires.
Azay-le-Ferron - Photos - Diaporama (3'45)
The castle dates from different eras: the tower Frotier date from the late fifteenth century, the flag Francis 1st date from the sixteenth century, The wing Humières date of the seventeenth century and the common or "wing Cingé" and the flag Breteuil date of the eighteenth century. The outbuildings are connected to the castle by a gallery built in 1926, and inspired by the castle of Valencay. The park contains a French garden, with clipped yews inspired pieces of a chess game, and an English park with centenarian trees.
 

Château de Bouges

En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval fit édifier un château en pierre de taille. Celui-ci est attribué à Jacques-Ange Gabriel : il rappelle le Petit Trianon de Versailles. Une grande partie du charme du château provient du fait qu’il semble toujours habité. En toute saison, des bouquets provenant du jardin accueillent les visiteurs. La majeure partie du mobilier date du 18e siècle. Les embellissement sont dus principalement à Henri Viguier, directeur du Bazar de l’Hôtel de Ville, qui a acquis Bouges en 1917. Il a été légué à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites en 1968.
Château de Bouges - Photos - Video (5'20) - Wikipedia
In 1759, Charles-François Leblanc of Manarval made build a castle in stone. This is attributed to Jacques-Ange Gabriel: he recalled the Petit Trianon at Versailles. Much of the charm of the castle from the fact that it seems still inhabited. In any season, bouquets from the garden welcome visitors. Most of the furniture of the 18th century. The improvement is mainly due to Henri Viguier, director of the Bazar de l'Hôtel de Ville, which acquired Bouges in 1917. It was bequeathed to the National Fund for Historic Monuments and Sites in 1968.

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

Château de Bouges (Diaporama 2')

Château-Guillaume

Le château doit son nom à Guillaume IX, duc d'Aquitaine, père d'Aliénor d'Aquitaine, qui le fit construire à la fin du XIe siècle, début du XIIe siècle. (entre 1087 et 1112). Le château possède une enceinte flanquée de 4 tours crénelées et un grand donjon rectangulaire qui sera agrandi et percé de fenêtres au XIVe siècle. Le château sera démentelé sous Richelieu, puis reconstruit en 1878, en lui restituant son caractère extérieur de forteresse médiévale. A la belle saison, le château est ouvert aux visiteurs.
Château-Guillaume - Photos
The name ot the castle comes from Guillaume IX's name, Duke of Aquitaine, father of Eleanor of Aquitaine. It was built in the late eleventh century, and early twelfth century. (between 1087 and 1112). The castle has a wall flanked by 4 crenellated towers and a large rectangular tower that will be expanded and perforated with windows in the fourteenth century. The castle was dismantling under Richelieu and then rebuilt in 1878, by restoring its external character of a medieval fortress. In summer, the castle is open to visitors.
 

Château de Sarzay

Le château de Sarzay date du XIVe siècle. Situé à la limite entre les possessions françaises et anglaises, il était dans une position stratégique, ce qui explique l'importance de ses fortifications : deux enceintes, 38 tours et 3 pont-levis. Il contint l'invasion anglaise. Paradoxalement, le château sortit intact de toues les vicissitudes des siècles : guerre de 100 ans, de religion, de la Fronde, de la révolution. C'est la perte de sa position stratégique et de l'efficacité de ses défenses qui firent sa perte : il fut laissé à l'abandon. George Sand situe son roman "Le meunier d'Angibault" dans le château et ses environs. En 1982, le château est racheté par la famille Hurbain qui entreprend, seule, de le restaurer. De nos jours, le château se visite, on peut même y louer une chambre d'hôtes. De l'ancien ensemble fortifié, on peut voir un haut bâtiment flanqué de quatre tours rondes, la porte d'entrée et un mur de la cour du château, les douves, une tour chapelle. Une halle a été construite par l'actuel propriétaire, sur un modèle médiéval. On trouve également des granges, contemporaines du château (XVe siècle) et la maisons d'habitation du propriétaire qui date du XIXe siècle. le site est très intéressant et les actuels propriétaires méritent vraiment d'être soutenus quand on sait qu'ils ont même été poursuivis pour avoir restauré sans autorisation, alors que le château était à l'abandon ! C'est ça la bureaucratie française !
Château de Sarzay - Ch. Pichot - Photos - Wikipedia
The castle of Sarzay dated from the fourteenth century. Located at the broder between the British and French possessions, it was in a strategic position, which explains the importance of its fortifications, two walls, 38 towers and 3 drawbridges. It held off the English invasion. Ironically, the castle was left intact through the vicissitudes of the centuries: 100 years war, religion wars, the Fronde, the french Revolution. It is the loss of its strategic position and the effectiveness of defenses that made its downfall: he was neglected. The french writer George Sand located her novel "The miller Angibault" in the castle and its surroundings. In 1982 the castle was bought by the family Hurbain undertaking, alone, to restore it. Today, the castle can be visited, we can even rent a guest room. From ancient fortified, you can see a high building flanked by four round towers, the entrance door and a wall of the courtyard of the castle, the moats, a tower chapel. A hall was built by the current owner, in a medieval model. There are also barns, contemporary to the castle (fifteenth century) and the owner's house dating from the nineteenth century. The place is very interesting to visit, and the current owners really have to be supported when we know they have even been prosecuted for having restored without authorization, while the castle was abandoned! That's French bureaucracy!

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Sarzay "Le château" (Vidéo 9')
 

Château de Valençay

L'initiateur du château est Jacques Ier d'Estampes. Il fait raser le vieux manoir du XIIe siècle qui se trouvait à cet emplacement pour le remplacer par une résidence moderne dont les plans sont attribuables à l'architecte Jean de l'Espine. Les travaux ne furent pas achevés, ils reprirent dans la 1ère moitié du XVIIème siècle. Dominique d'Estampes fut le maître d'oeuvre. En 1653, Mademoiselle de Montpensier, dite "la Grande Mademoiselle", y passa et l'évoque ainsi dans ses Mémoires : En juillet 1767 Valencay est vendu à Charles Legendre de Villemorien, fermier général, qui y fait réaliser d'importants travaux. En 1803, il vend le domaine à Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, ministre des Relations Extérieures du Consulat. Le château possède une chambre dite du "roi d'Espagne", car Ferdinand VII d'Espagne, son frère, son oncle et toute sa suite y furent assignés à résidence de 1808 à décembre 1813. Ils furent libétrés à la suite de la signature du "traité de Valençay" qui rendait sa couronne au roi.
Château de Valençay - Photos - Diaporama (2'10) - Wikipedia
The initiator of the castle is Jacques 1st of Estampes. He destroyed the old manor of twelfth century who was at that location and replace it with a modern residence whose plans are due to the architect Jean de L'Espine. The work was not completed, they resumed in the 1st half of the seventeenth century. Prints of Dominica was lem Aître force. In July 1767 Valencay is sold to Charles Legendre of Villemorien, farmer-General, who conducted extensive work. In 1803, he sold the field to Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord, Minister of External Relations of the Consulate. The castle has a bedroom known as King of Spain's bedroom, as Ferdinand VII of Spain his brother, his uncle and his followers were under house arrest in December of 1808 to 1813. They were libétrés following the signing of the Treaty of Valençay "which made its crown to the king.

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Le château de Valençay demeure du Prince de Talleyrand (Vidéo en français 8'45)
 

Abbayes

Abbaye de Déols

Ebbes le Noble, seigneur de Déols, fonde l'abbaye bénédictine de Déols de retour d'un pélerinage à Jérusalem, en 917, à l'image de celle de Cluny. Comme sa grande soeur, l'abbaye de Déols sera construite une 2ème fois puis une 3ème fois en 1107. Au XVIe siècle, l'abbatiale souffrit des guerres de religion . En 1622 Condé en demanda la sécularisation et l'abbaye fournit la pierre pour la construction d'ouvrages divers ! Des sept clochers, il n'en reste qu'un seul, de style roman, datant du XIIe siècle.
Déols - Photos - Wikipedia
Ebbes le Noble, Lord of Deols, founded the Benedictine abbey of Deols after returning from a pilgrimage to Jerusalem in 917, just like that one of Cluny. Like its big sister, the abbey of Déols will be built a 2nd time then a 3rd time in 1107. In the sixteenth century, the abbey suffered from the religion wars. In 1622 the prince of Condé asked the secularization of the abbey. After that, the abbey provides the foundation stone for the construction of various works! From the seven bell towers, it remains only one of the Romanesque style, dating from the twelfth century.

Reconstitution de l'abbaye de Déols au XIIe par Jacques Pecherat (1980)

Les restes de l'abbaye de Déols

L'Abbaye de Déols Video (6'45)
 

Abbaye de Fontgombault

L'abbaye est fondée en 1091 et connaîtra un développement important aux XIIe et XIIIe siècles. En 1569, elle est pillée par les Protestants, et sera restaurée à la fin du siècle suivant. En 1741 les moines bénédictins sont remplacés par des moines Lazaristes. L'abbaye est en partie détruite lors de la Révolution. Elle sera rachetée en 1849 par les moines Trappistes, qui y distilleront du kirch. Ils sont expulsés en 1905, et l'abbaye est alors vendue à un fabricant de boutons. De 1914 à 1918, l'abbaye sera transformée en hôpital militaire. De 1919 à 1948, c'est un séminaire qui s'installe dans l'abbaye. Depuis 1948, des moines bénédictins, venus de l'abbaye de Solesmes, ont pris possession de l'abbaye, et y propspèrent. Ils sont à présent au nombre de près de 90, exploitent le domaine agricole de l'abbaye et accueillent des personnes désirant faire retraite.
Fontgombault - Abbaye de Fontgombault - Photos - Wikipedia
The abbey was founded in 1091 and and will have an important development in the twelfth and thirteenth centuries. In 1569, it was pillaged by Protestants, and will be restored at the end of the next century. In 1741 the Benedictine monks were replaced by Lazaristes monks . The abbey was partially destroyed during the french Revolution. It will be redeemed in 1849 by Trappist monks, who distill the Kirch liquor. They were expelled in 1905, and the abbey was then sold to a buttons manufacturer. From 1914 to 1918, the abbey was transformed into a military hospital. From 1919 to 1948, a seminar that is arisen in the abbey. Since 1948, the Benedictine Monks from the Abbey of Solesmes, took possession of the abbey, and thrive there. They are now at the number of nearly 90, exploiting the agricultural sector of the abbey and welcoming people wishing to retire.

Abbaye de Fontgombault
Abbaye de Fontgombault

Abbaye de Fontgombault
Abaye de Fontgombault

L'Abbaye de Fontgombault Video (français 3'40) -
 

Neuvy-Saint-Sépulchre

C'est le Saint-Sépulcre de Jérusalem qui fut à l'origine du nom que prit Neuvy. En effet, de retour d'une croisade, le cardinal Eudes de Châteauroux décida de faire construire à Neuvy un édifice à l'image du Saint-Sépulcre de Jérusalem. le bâtiment que l'on peut voir actuellement se compose de deux parties : l'une rectangulaire, nef de l'ancienne église (1049), l'autre circulaire, de 22 mètres de diamètre, qui fut construite après le retour du cardinal Eudes, pour former le sanctuaire. En 1257, le légat du Pape, fit don de 3 gouttes du Sang du Christ, ce qui fut à l'origine d’un pèlerinage fréquenté le lundi de Pâques. C'est au centre de la rotonde que se trouve le sanctuaire proprement dit, entouré de 11 colonnes cylindriques ornées de châpiteaux sculptés de motifs divers (végétaux, animaux, humains. Creusées dans les murs, se trouvent 7 absidioles. La basilique est classée aux Monuments historiques et au patrimoine mondial de l'UNESCO, dans le cadre de la route de St-Jacques de Compostelle.
Neuvy-St-Sépulcre - Art-Roman.net - Wikipedia
The Holy Sepulcher of Jerusalem which was originally the name that took Neuvy. Indeed, returning from a crusade, the Cardinal Eudes de Châteauroux decided to construct a building to Neuvy the image of the Holy Sepulcher of Jerusalem. building that can be seen currently consists of two parts: a rectangular nave of the old church (1049), the other circular, 22 feet in diameter, which was built after the return of Cardinal Eudes to form the sanctuary. In 1257, the papal legate, donated 3 drops of the Blood of Christ, which was originally a popular pilgrimage on Easter Monday. In the center of the rotunda that is the shrine itself, surrounded by 11 cylindrical columns with capitals carved with various motifs (plants, animals, humans. Carved in the walls are 7 apses. The church is closed to historic monuments and world heritage of UNESCO, as part of the pilgrimage to Santiago de Compostela.

La rotonde de la basilique de Neuvy-St-Sépulcre

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Basilique de Neuvy-St-Sépulchre (Vidéo 1')

Château d'Ars Selon une tradition locale, le Château d'Ars aurait été édifié par Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II au XVIème siècle. Gustave Papet, médecin fortuné et ami de George Sand, y vécut. George Sand aimait parcourir la campagne à cheval et rendait de fréquentes visites à son ami Papet en son Château d'Ars. Indre
Château de Valençay C'est à la famille d'Estampes, enrichie au service de Louis XIII et précurseur du système bancaire, que l'on doit le Château actuel, subtile mélange de style Renaissance et de Classicisme. Enrichi d’une nouvelle aile à la fin du XVIIIe siècle et ceint d’un parc de plus de 12 000 hectares, le château est acquis par le Prince de Talleyrand en 1803, avec l’aide financière de Napoléon Bonaparte. Indre
Saint Chartier Cet imposant château de l'Indre date du XII ème siècle. il fut reconstruit au XV ème siècle puis fortement remanié fin XIX ème. Il servit de cadre au roman Les Maîtres Sonneurs et accueille tous les ans, autour du 14 juillet, Les Rencontres Internationales de Luthiers et Maîtres Sonneurs. (état au patrimoine) Indre
Sarzay Forteresse médiévale du XIVème siècle, située dans l'Indre - Monument Historique classé. Site exceptionnel par son histoire, sa conservation et son authenticité... La forteresse de Sarzay fût bâtie vers le milieu du XIVème siècle par le Seigneur Matthieu de Barbançois. George Sand y situe l'intrigue d'un de ses romans: "Le meunier d'Angibault" - Le Château de Sarzay est un des principaux sites "sandiens". Indre


Les villes

Chateauroux <> Issoudun <> La Chatre/ Pays de George Sand <> Toutes les villes de L'Indre <> Les villes et leur patrimoine en Indre (Cities and their patrimony)
 

Pour vous : de nombreux liens, pour faciliter votre navigation sur Internet !