La place Pigalle vue par les peintres
La place Pigalle à Paris, Montmartre




Recherche personnalisée


Tous les arrondissements - All the districts
           

A voir... ...To see
 Abbesses  Amélie Poulain <> Théâtre de l'Atelier <> Mur des "Je t'aime"
  Blanche Moulin Rouge <>  Cimetière de Montmartre,
  Pigalle
La Cigale <> Théâtre Fontaine <> Michou - Place Pigalle


Le quartier de Pigalle s'étend entre les 18e et 9e arrondissements de Paris. La place Pigalle se trouve dans le 9e arrondissement. Toutefois, par sa culture, Pigalle est bien plus proche de l'ambiance bohème de Montmartre que de celle du quartier de l'Opéra... C'est pour cette raison que nous présentons la place Pigalle sous l'égide de Montmartre. La place tient son nom du sculpteur Jean-Baptiste Pigalle (1714-1785). C'est avec l'installation des premiers cabarets, en 1881, que Pigalle se fera une réputation de quartier chaud. Le premier cabaret à s'installer fut le Chat Noir, au 84 boulevard Rochechouart, la Bohème, et le Divan Japonais où seront présentés les premiers striptease. En 1889 s'ouvre le Moulin Rouge. L'afflux des gens de la bourgeoisie et de la haute socièté va induire la venue de prostituées accompagnées de leurs souteneurs. De nos jours, le quartier a gardé ses cabarets et aligne ses sex shops. Photos


Sites

Streetview & Maps Pour voir la place Pigalle et s'y déplacer

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintres contemporains. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les galeries d'art, les musées, l'ateliers des peintres et/ou leur site Internet ! The paintings are under copyright for commercial use.

Immeuble place Pigalle  par  Narcisse Diaz de la Pana
Immeuble place Pigalle par Narcisse Diaz de la Pena (1807 - 1876) ©

Place Pigalle  sous la  neige par  Giuseppe Castiglione
Place Pigalle sous la neige par Giuseppe Castiglione 1871 ©

Place Pigalle  par  Félix Buhot
Place Pigalle par Felix Buhot 1878 ©
 
La Place Pigalle  vers  1880
La place Pigalle vers 1880 ©

Omnibus place Pigalle  par
Omnibus place Pigalle Giovanni Boldini 1880 ©

Scène à Pigalle par Pierre Auguste Renoir
Scène à Pigalle par Pierre Auguste Renoir 1880 ©

Place Pigalle par Jozef Mehoffer
Place Pigalle par Jozef Mehoffer 1895 ©

Scène place Pigalle 1900 par Pierre Bonnard
Scène place Pigalle 1900 par Pierre Bonnard ©
 
Place Pigalle  par  Abel Truchet
Place Pigalle Abel Truchet 1900 Collection privée ©

Manège  années 20 place Pigalle
Manège place Pigalle années 20 ©

Place Pigalle à Paris par Alexandre Korovine
Place Pigalle Konstantin Korovine (1861-1939) ©

Place Pigalle par Marcel Leprin
Place Pigalle par Marcel Leprin 1925 ©

Place Pigalle  par  Manuel Robbe
Place Pigalle par Manuel Robbe 1925 ©
 
Manège à Pigalle par Ludovic Rodo Pissaro
Manège à Pigalle par Ludovic Rodo-Pissaro (1878 - 1952) ©

Pèche dans la fontaine de la place Pigalle en 1933
Péche dans la fontaine de la Place Pigalle en 1933, lors d'une semaine commerciale, organisée à Montmartre (photo journal Le Matin)

Place Pigalle  par  Charles Malle
Place Pigalle sous la neige par Charles Malle 1935 (image de fond) ©

Place Pigalle  par  César A. Villacres
Place Pigalle par César A. Villacres (1880-1941) ©

Scène  place Pigalle par Kees van Dongen
Scène Place Pigalle par Kees Van Dongen (1877 - 1968) ©
 

Édouard Léon Cortès est né le 26 avril 1882 à Lagny. Fils d'émigré espagnol; son père était lui-même peintre de la cour, en Espagne. Son père, ainsi que son frère ainé, lui enseigneront l'art de peindre. Il fera sa première exposition lors du salon organisé par la Société des Artistes français, en 1899, à l'âge de 16 ans. Il ne va pas tarder à s'intéresser au paysage parisien, et commencer à peindre des scènes de genre. Dans les années 1920, le peintre retourne à Lagny où il peindra des scènes de la vie paysanne. Par la suite, Paul Léon Cortès continuera à peindre des scènes de la vie parisienne, car ce sont elles qui firent sa renommée et qui suscitaient la demande. Il exposa dans les salons les plus renommés : Salon d'Automne, Salon des Indépendants... Contrairement à Antoine Blanchard, qui s'exprimait par petites touches, Cortès s'exprimait par grandes touches, dans un style dont la puissance rappelle celle des grands maîtres du XVIIIème siècle. Il est décédé en 1969.

Place Pigalle en hiver par Edouard Léon Cortès
La place Pigalle en hiver par Edouard-Léon Cortes (1882 - 1969) ©

Place Pigalle en hiver par Edouard Léon Cortès
La place Pigalle en hiver par Edouard-Léon Cortes ©

Pigalle par Alberto  Pozzi
Pigalle par Alberto Pozzi 1947 ©
 
Place Pigalle la nuit par Jean Dufy
Place Pigalle la nuit Jean Dufy ©

Danseuse à Pigalle par Gino Severini
Danseuse à Pigalle par Gino Severini 1912 ©

Place Pigalle 1904 par Joaquin Sunyer i Miro
Place Pigalle 1904 par Joaquin Sunyer i de Miró (1874 - 1956) ©

 Place Pigalle par  Elisée Maclet
Place Pigalle par Elysée Maclet (1881-1962) ©

La fête foraine  place Pigalle par Louis Abel Truchet
La fête foraine place Pigalle par Louis Abel Truchet (1857-1918) ©
 
Pigalle par Nadine Poidevin
Pigalle par Nadine Poidevin ©

Pigalle par Maurille prevost
Pigalle par Maurille Prevost ©

Place Pigalle au printemps par Lucien Lièvre
Place Pigalle au printemps, par Lucien Lievre (1878 - 1952) ©

Place Pigalle en hiver par Lucienn Lièvre
Place Pigalle en hiver, par Lucien Lievre ©

Place Pigalle 1932 par Lucien Lièvre
Place Pigalle 1932 par Lucien Lievre - Musée Carnavalet ©
 
Place Pigalle la nuit par Henri landier
Place Pigalle la nuit par Henri Landier 1952 ©

Rue Pigalle par Madeleine Wagner
Rue Pigalle par Madeleine Wagner (1910-2002) ©

Fontaine à Pigalle par Madeleine Wagner
Fontaine à Pigalle par Madeleine Wagner (1910-2002) ©

Place Pigalle de nos jours
La place Pigalle de nos jours

Women of Pigalle by Dylan Mekonis
Women of Pigalle by Dylan Mekonis ©
 
Vous avez aimé cette page ? Vous aimerez aussi nos autres sites
You like that page, you'll like our other websites