Le sacre de Napoléon par David
Napoleon's coronation by David


Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
corean

Puisse la présentation faite ici vous donner l'envie d'aller visiter Le Louvre, le plus grand et l'un des plus beaux musées du monde.
 
Autres arrondissements de Paris/other districts
               

Sur le Louvre/about Le Louvre

Sur les autres peintures du Louvre/other paintings
 

Le sacre de Napoléon est représenté par son icône, dans la partie jaune

Le Sacre de Napoléon par David

Jacques-Louis DAVID (Paris, 1748 - Bruxelles, 1825) peignit le Sacre de l'Empereur Napoléon Ier et le couronnement de l'Impératrice Joséphine qui se déroulèrent dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804. Tableau peint de 1806 à 1807 (H. : 6,21 m. ; L. : 9,79 m). Le tableau est au Louvre depuis 1889 après avoir été exposé à Versailles depuis 1837. Une réplique, faite de la main de David y est toujours exposée.
A propos de ce tableau, David disait « J'y dessinai l'ensemble d'après nature, et je fis séparément tous les groupes principaux. Je fis des notes pour ce que je n'eus pas le temps de dessiner, ainsi on peut croire, en voyant le tableau, avoir assisté à la cérémonie. Chacun occupe la place qui lui convient, il est revêtu des habillements de sa dignité. On s'empressa de venir se faire peindre dans ce tableau, qui contient plus de deux cents figures... »
David fut un fervent républicain, membre du club des Jacobins, et il réalisa la plus grandiose de ses peintures pour célébrer le serment du Jeu de Paume (1790). Il fut élu député, avec le soutien de... Marat ! Il vote la mort du roi en 1793... On peut imaginer que ce républicain "pur sang" ne fut pas enthousiasmé à l'idée de peindre un tableau pour célébrer le sacre d'un empereur ! Toutefois, il avait une grande admiration pour le général, vainqueur d'Arcole. Si l'on pousse la réflexion un peu plus loin, on remarque que le point central du tableau n'est ni la couronne, ni l'empereur, mais Maria Laetizia Ramolino, la mère de Napoléon ! De là à penser qu'en fait la mère de Napoléon est, dans l'esprit de David, une allégorie de la mère patrie, qu'il place au-dessus des désirs de grandeur d'un Corse ambitieux... Ce serait très astucieux, car comment Napoléon, très attaché à sa mère, aurait-il pu reprocher à David de mettre celle-ci en exergue ?
On peut penser que, pendant la cérémonie, les dignitaires avaient un tout autre maintient que celui qui est dépeint sur la toile : il faisait très froid, et les femmes surtout, en petites robes d'apparat, ont beaucoup souffert !
A part cela, on peut reprendre le commentaire habituel : tous les regards tournés vers l'empereur, la couronne qu'il tient à la main, la lumière descendant du spirituel au temporel, la hauteur du décor, les lignes verticales qui donnent leur majesté à l'ensemble...


On remarque la lumière qui descend de la droite, du choeur de l'église , pour illuminer la scène du sacre. D'autre part, on peut remarquer que l'essentiel du tableau s'inscrit dans un losange dont les 4 angles sont la tête de Laetitia Bonaparte, celle du papa, la tête de Caroline, soeur de Bonaparte et les genoux de l'Impératrice.

Sacre de napoleon par DAvid
Jacques-Louis David Sacre de Napoléon (Le Louvre aile Denon 1e étage Daru Salle 75 - 10m x 6m)

Sacre de Napoléon (Extrait de film, en français 4'20)

Le Sacre de Napoléon (Diaporama en français 2'10)

La famille : 1. Napoléon-Charles Bonaparte, fils de Louis - 2. Julie Clary, épouse de Joseph Bonaparte. - 3. Hortense de Beauharnais, épouse de Louis Bonaparte - 4. Elisa Bacciochi <> 5. Pauline Bonaparte <> 6. Caroline Murat. <> 7. Louis Bonaparte <> 8. Joseph Bonaparte

1. Cardinal Belloy (archevêque de Paris) Généraux et maréchaux : 2. Maréchal Michel Ney - 3. Maréchal François-Étienne-Christophe Kellermann (qui a porté la couronne de Charlemagne) - 4. Maréchal André Masséna - 5. Général Andoche Junot - 6. Maréchal François-Joseph Lefebvre (qui portait l'épée de Charlemagne) - Général Louis Viesse de Marmont - 7. Maréchal Jean Lannes - 8. Maréchal Catherine-Dominique de Pérignon (qui portait le sceptre de Charlemagne) - 9. Géraud Christophe Michel Duroc. 10. Maréchal Louis Nicolas Davout

1. l'Empereur - 2. L'Impératrice Joséphine - 3. Cardinal Charles François Caselli - 4. Comte Estève, trésorier général de la Couronne - 5. Général Louis-Auguste Juvénal des Ursins, comte d'Harville - 6. Maréchal Joachim Murat (tenant le coussin sur lequel se trouvait la couronne) - 7. Maréchal Jean-Mathieu-Philibert Sérurier - 8. Maréchal Bon-Adrien Jannot de Moncey - 9. Maréchal Jean-Baptiste Bessières - 10. Maréchal Jean de Dieu Soult - 11. Louis Philippe. de Ségur - 12. Emilie de Beauharnais (Mme de Lavalette) - 13. Mme de la Rochefoucault (première dame d'honneur de l'Impératrice)

Retour  
Les politiques et militaires : 1. Charles-François Lebrun, archi-trésorier de l'Empire - 2. Jean-Jacques-Régis Cambacérès, archi-chancelier de l'Empire (il a porté la main de justice pendant la cérémonie) - 3. Maréchal Louis-Alexandre Berthier, qui portait le globe - 4. Charles Maurice de Talleyrand-Périgord, ministre des Relations extérieures, qui a porté une corbeille destinée à recevoir le manteau de l'empereur - 5. Prince Eugène de Beauharnais (c'est lui qui portait l'anneau) - 6. Général Auguste-Jean-Gabriel Caulaincourt. - 7. Maréchal Jean-Baptiste-Jules Bernadotte (c'est lui qui portait le collier de l'Empereur) - Les religieux : 7 bis. Cardinal Fesch, oncle de l'Empereur - 8. Pape Pie VII - 9. Cardinal Jean-Baptiste Caprara (légat du pape à Paris) - 10. Cardinal Brasche - 11. Abbé Raphaël de Monachis - Les ambassadeurs : 12. Amiral Charles Gravina (Ambassadeur de la reine d'Étrurie) - 13. Général Armstrong (Ambassadeur des États-Unis) - 14. Ferdinando Marescalchi (Ministre des Relations extérieures d'Italie) - 15. Mohamed Sayd-Halet Effendi, directeur des affaires étrangères de l'Empire Ottoman - 16. Comte Jean-Philippe Cobenzl (Ambassadeur d'Autriche)

La tribune de la mère de l'Empereur : 1. Laetitia (qui n'était pas présente pour cause de brouille entre Napoléon et son frère) - 2. Mme de Fontages - 3. Mme Soult. - 4. le (futur) général Beaumont - 5. M. de Cossé Brissac (chambellan de Madame Mère) - 6. M. de La Ville (chambellan de Madame Mère) - 7. l'auteur du tableau, Jacques-Louis David - 8. le sénateur Joseph Marie Vien - 9. André Gretry (compositeur)

Vous avez aimé cette page ? Vous aimerez aussi nos autres sites
You like that page, you'll like our other websites