Photos de Notre Dame
Notre Dame de Paris, photos Notre Dame de Paris - Notre Dame of Paris pictures





Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
corean

Arrondissements


Afficher Notre-Dame sur une carte plus grande


Les autres pages sur Notre-Dame

Liens

Google Books Description de Paris et de ses édifices : Notre-Dame
Inventaire National Site du ministère de la Culture

On pense qu'à l'origine existait un temple païen à cet endroit, sur l'Ile de la Cité, premier lieu habité de Lutèce. Par la suite, une grande basilique à 5 nefs, dédiée à St Etienne fut construite entre les IVe et VIIe siècles. Sous l'impulsion de Maurice de Sully, évêque de Paris, la première pierre de Notre-Dame est posée en 1163, en présence du Pape Alexandre III. Les travaux se prolongèrent jusqu'en 1250. Des modifications furent ensuite faites aux XVII et XVIIIe siècles. Notre Dame, chef-d'oeuvre de l'art gothique, a 130 mètres de long, une hauteur sous voûte de 34 mètres, une façade de 40 mètres de large, la largeur du transept est de 48 mètres, une flêche dont la hauteur est de 96 mètres. Notre-Dame possède 5 nefs, 37 chapelles, 113 fenêtres, et 75 colonnes ou pilliers. Les 4 cloches benjamines se trouvent dans la tour Nord. Le bourdon de Notre- Dame, installé en 1686, porte le nom d'Emmanuel et pèse 13 tonnes.


Vues générales

Notre-Dame dans l'Ile de la Cité

Notre-Dame la nuit

Notre-Dame vue de la Seine
 

Statuaire

Statuaire de la rosace : la Vierge à l'Enfant entourée de deux anges - La rosace mesure 10 mètres de diamètre. Cette dentelle de pierre, datée entre 1190 et 1220, est d'une telle qualité qu'elle a traversé près de 8 siècles sans dommage.

Statuaire sur le toit de Notre-Dame
Le portail de la Vierge. Il date des années 1210, antérieur donc à celui du Jugement dernier, mais il a été gravement endommagé en 1793. Il a été restauré au XIXe siècle.

Détail du trumeau : La Vierge à l'enfant , foule au pied le serpent de l'arbre de la tentation d'Adam et Eve, La statue a été refaite par Viollet-le-Duc

Statuaire du portail de Sainte Anne. On peut y voir les plus anciennes statues de Notre-Dame. Dans la partie supérieure trône une Vierge à l'Enfant entourée de deux anges, d'un évêque (debout) et d'un roi mérovingien agenouillé. Le linteau qui se trouve en-dessous retrace la vie de la Vierge , il date du XIIème siècle. La partie inférieure est consacrée à sainte Anne et saint Joachim, les parents de la Vierge. Le groupe statuaire des voussures représente une cour céleste composée d'anges, de patriarches et de rois. Sous le linteau se trouve le trumeau qui représente St-Marcel, qui fit évêque de Paris au Ve siècle, et dont la crosse est enfoncée dans la gueule d'un mosntre dont il aurait délivré Paris. D echaque côté des portes, les ébrasements présentent des statues de de saintes, de rois et de reines.

Portail du Jugement dernier. Les deux linteaux inférieurs ont été entaillés, et le trumeau (partie centrale entre les deux portes) comportant une statue de Jésus, et supprimé par Soufflot en 1771. Viollet-le-Duc remettra le portail dans son état originel. Il reconstituera les deux linteaux inférieurs et dotera le nouveau trumeau d'une statue moderne de Jésus-Christ.


Portail du jugement dernier. Tout en haut du tympan trône le Christ qui va prononcer le verdict, dans l'attente de la pesée des âmes qui est représentée sur le linteau qui se trouve en-dessous. A genoux, on peut voir la Vierge et saint Jean qui intercèdent en faveur des hommes. Les élus du jugement du Christ sont emmenés au paradis, conduits par des anges, tandis que des démons accompagnent les autres aux enfers. La partie inféieure du tympan représente la Résurrection des âmes. Les voussures comportent six cordons représentant la cour céleste. Dans la prtie inférieure gauche, représentant le ciel, Abraham accueille les âmes. Dans la partie inférieure droite, évoluent des démons de l'enfer. L'encadrement des portes, ou piedroits représentent les paraboles des Vierges sages (sous le ciel d'Abraham) et des Vierges folles (sous l'enfer des démons). Ils ont été reconstitués par Viollet-le-Duc, ainsi que les 12 apôtres qui se trouvent sur les ébrasements (qui continuent les voussures), (Voir les définition du vocabulaire des portails).

Statuaire des apôtres. Les médailons sur lesquels ils reposent représent les Vices (rangée du haut). Statuaire reconstitué par Viollet-le-Duc.

Statuaire des apôtres. Les médailons sur lesquels ils reposent représent Vertus (rangée du bas). Statuaire reconstitué par Viollet-le-Duc.

Statuaire des rois de France. La "galerie des Rois" constituée entre 1190 et 1220, comporte vingt-huit statues de souverains de Juda et d'Israël ayant régné avant Jésus-Christ. Les prenant pour des représentations de rois de France, les statues seront détruites lors de la Commune, en 1873. Vingt-et-une têtes furent retouvées en 1977, lors d'un chantier. Onpeut les voir au Musée de Cluny. Les statues que l'on peut voir de nos jours sont l'oeuvre de Viollet-le-Duc.

Vierge à l'enfant
 

Les rosaces

La grande rosace de Notre-Dame _Rosace de la Vierge à l'Enfant

La grande rosace de Notre-Dame (détail)

La grande rosace (détail du centre)

La grande rosace (détail )

Rosace sud de Notre-Dame

Rosace sud de Notre-Dame (détail du centre)
 

L'intérieur de la cathédrale

La nef de Notre-Dame et son choeur lors d'une messe solennelle

Le choeur de Notre-Dame lors d'une messe

Le choeur et la nef de Notre-Dame lors d'un tedeum

Pieta de Notre-Dame
La Pietà, faite de marbre blanc, se trouve dans le choeur de de Notre-Dame. Elle est l'oeuvre de Guillaume 1er Coustou (1677-1746)

Pieta de Notre-Dame
La Pieta du maître-autel, par Nicolas Coustou, qui fut l’un des objets du vœu de Louis XIII consacrant la France à la Vierge Marie
 
Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation sur Internet !