Recherche personnalisée


Tautavel

Liens



Information tirée des dépêches de l'Agence France-Presse
Tautavel (Pyrénées-Orientales)

Les scientifiques du Centre européen de recherches préhistoriques (CERP) de Tautavel ont extrait lundi de la grotte de l'Arago une mandibule humaine complète ayant vraisemblablement appartenu à une femme qui vivait il y a quelque 450 000 ans. Découverte le 23 août dernier à l'occasion des fouilles qui se déroulent chaque année dans la grotte où a été découvert il y a trente ans le crâne du célèbre «homme de Tautavel», cette mandibule humaine a été patiemment dégagée du sol où elle reposait et finalement extraite de la grotte lundi par les paléontologues Marie-Antoinette et Henry de Lumley.

Photo AFP

La mandibule humaine vieille de
450 000 ans
«Elle a été retrouvée sur un sol daté de 450 000 ans occupé par des chasseurs de grands herbivores, comme des chevaux, des rhinocéros, des cerfs ou des rennes», a expliqué le professeur de Lumley, du muséum national d'histoire naturelle. «Autour de cette mandibule ont également été découverts de nombreux ossements d'animaux et des restes d'outils préhistoriques», a-t-il ajouté.

«Cette machoire est apparemment complète et garnie de neuf dents peu usées», a pour sa part relevé Mme de Lumley. «Elle appartient donc à un individu jeune, plutôt gracile, donc vraisemblablement à une jeune fille âgée d'environ 17 ans», a-t-elle poursuivi. «C'est grâce à elle que nous allons pouvoir échafauder nos hypothèses sur le peuplement de l'Europe à l'époque anténéandertalienne».

Cette mandibule est la troisième appartenant à un Homo erectus découverte sur le site de la caune (grotte) de l'Arago depuis le début des fouilles entamées par les professeurs de Lumley et les scientifiques du CERP il y a trente-cinq ans. La première, découverte en 1969, appartenait à une femme d'âge vénérable, morte à 40 ans. L'autre, découverte un an plus tard, bien plus robuste, était celle d'un jeune homme âgé de 18 ans.

A ce jour, seules quatre mandibules ayant appartenu à des humains ayant précédé l'homme de Néandertal ont été découvertes en Europe continentale, trois à Tautavel et une en Allemagne. «Cela prouve l'extrême richesse de la grotte de l'Arago», s'est félicité Henry de Lumley. Depuis 1965, un total de 89 restes humains ont été mis au jour dans cette grotte.

Située à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Perpignan, dans les premiers contreforts des Corbières, le site est devenu célèbre dans le monde entier en juillet 1971, après la découverte d'un crâne et d'une face complets ayant appartenu à un homme vieux de 450 000 ans. «L'homme de Tautavel» est depuis considéré par les scientifiques comme l'un des plus anciens Européens.

Human mandible of 450000 years (from AFP)

The scientists of the European Centre of prehistoric searches TAUTAVEL'S ( CERP) extracted on Monday of the cave of Arago a human complete mandible having credibly belonged to a woman who lived about 450 000 years ago. Discovered on August 23 of this year on the occasion of the searches(excavations) which take place every year in the cave where was discovered thirty years ago the skull of the famous " man of Tautavel ", this human mandible was patiently kicked away of the ground where it rested(based) and finally extracted from the cave on Monday by the paleontologists Marie-Antoinette and Henry de Lumley.


AFP
picture
The human mandible of 450 000 years old
.

She found, on a ground dated 450 000 years occup*eacute; by hunters of big herbivores, as horses, rhinoceros, deers or Rennes " explained the professor of Lumley, the national museum of natural history. Around this mandible were also discovered numerous bones of animals and the rests of prehistoric tools ", he added. " This machoire is apparently complete and furnished with nine little used teeth ", considered for her part Mrs de Lumley. " It thus belongs to a rather slight, young individual, thus credibly an agée a girl about 17 years ", she pursued. " It is thanks to her that we are going to be able to build our hypotheses on the populating of Europe in the time anténéandertalienne "

This mandible is third belonging to a Homo erectus discovered on the site of the caune ( cave) of Arago since the beginning of the searches(excavations) begun by the professors of Lumley and the scientists of the CERP thirty five years ago. The first, discovered in 1969, belonged to a woman of respectable age, a 40-year-old dead woman. The other, bare one the year later, sturdier, was that of a 18-year-old.

To date, only four mandibles having belonged to human beings having preceded the man of Néandertal were discovered in, continental Europe three to Tautavel and one in Germany. " It proves the extreme wealth of the cave of Arago "; Henry de Lumley congratulated himself. Since 1965, a total of 89 human rests was brought to light in this cave.

Being situated in about twenty kilometres on the West of Perpignan, in the first foothills of Corbières, the site became world-famous in July, 1971, after the discovery of a skull and a face complete having belonged to an old man of 450 000 years. " The man of Tautavel " is since considered by the scientists as one of the most ancient Europeans.


Videos



Le musée de Tautavel (diaporama 2'50)

Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation sur Internet !