Chapelle des Carmélites
Guide de la chapelle des Carmélites de Toulouse



Translate
chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean




Recherche personnalisée


Aviation

Afficher chapelle des Carmélites sur une carte plus grande
Click the link to enlarge the map

En plein centre-ville, dans la petite rue du Périgord, il faut passer un porche un peu austère et traverser une petite cour qui ne paye pas de mine pour découvrir une vraie chapelle Sixtine, la Chapelle des Carmélites. La première pierre en est posée par le roi Louis XIII et son épouse Anne d'Autriche, le 1er juillet 1622. Celui-ci s’est engagé à financer la chapelle, mais il ne tient pas sa promesse, et c’est grâce au président des enquêtes du parlement de Toulouse, dont les cinq filles étaient carmélites, que les travaux débutent. La chapelle sera terminée en 1643. L’originalité de la chapelle tient au décor de ses magnifiques plafonds, peints à la fin du XVIIe siècle par Jean-Pierre Rivalz. Ce peintre s’est inspiré de la chapelle Sixtine, et Il peignit les allégories dans l'ordre même où on les trouve dans la chapelle Sixtine, ce travail sera complété par son successeur Jean-Baptiste Despax, entre 1747 et 1751. En 1791, les Carmélites furent chassées, et le couvent détruit, sa chapelle désaffectée. Elle fut rendue au culte en 1807, pour le Grand Séminaire. A la suite de la séparation de l'église et de l'Etat, (1905), elle fut attribuée à l'université de Toulouse en 1908. A partir de 1975, la chapelle dépendra du Ministère de la Culture, et sera gérée par le Centre des Monuments Nationaux. Depuis 2008, elle appartient à la ville de Toulouse. La chapelle est d'une architecture très simple, avec une nef de 30 mètres de long et 11 mètres de haut. La grande valeur de cette chapelle tient à deux éléments. Tout d'abord ses voûtes faites de lambris de chêne, dorés à la feuille. Ces voûtes donnent une excellente acoustique, et la chapelle est le lieu de nombreux concerts. L'autre élément remarquable de cette chapelle, est son décor peint constitué de fresques sur les voûtes et de tableaux sur les murs. Ces peintures sont considérées comme le chef-d'oeuvre de la peinture toulousaine du XVIIIe siècle ; elles s'organisent comme un poème à la gloire du Carmel. Si vous n'avez jamais visité cette chapelle, passer à Toulouse sans la visiter, c'est se priver d'un grand moment d'émotion artistique ! Photos <> Wikipedia

Photos

Chapelle des Carmélites de Toulouse
La rangée des bancs où prenaient place les moniales. Au fond, l'autel

Chapelle des Carmélites de Toulouse
L'autel et l'allégorie de Moïse s'apprêtant sans doute à donner la table des Lois à une Carmélite.

Chapelle des Carmélites de Toulouse
Une allégorie où l'on voit la symbolisation des carmélites élevée aux cieux

Chapelle des Carmélites de Toulouse
Peintures de la voûte du choeur

Chapelle des Carmélites de Toulouse
Les lambris peints de la chapelle des Carmélites - Photo Mossot ©

Chapelle des Carmélites de Toulouse
La forme particulière de la voûte lui procure une acoustique exceptionnelle

Vidéo

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click of you don't see the video
Chapelle des Carmelites à Toulouse (Vidéo 1'12)

Places to see in Toulouse : Chapelle des Carmelites (Diaporama/slideshow 1')

Capriccio svegliatoio de Bellerofonte Castaldi dans la chapelle des Carmélites (vidéo en français 4'35)
Retour  

Vous avez aimé ce site, vous aimerez peut-être ceux-ci
If you like that website, maybe you'll like those there