Le "Pont Neuf"
Guide du pont Neuf à Toulouse
 
 
chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean
 
 
 
 
Recherche personnalisée
 
 
Voir aussi sur Toulouse/Also to see about Toulouse
 
 
Aviation
 
 
Afficher Pont Neuf sur une carte plus grande
 
 
En 1152, un pont en bois est mentionné, que l'on appellera plus tard, "Pont vieux" (ou pont de la reine Pédauque) lorsqu'il sera remplacé. L'emplacement choisi était très proche de celui du pont de la Daurade, qui reliait le quartier de St-Cyprien à la cité, et dont le mauvais état impliquait son remplacement (on en voit encore une pile à côté du Pont Neuf). D'importance stratégique, la construction de ce pont va bénéficier de l'autorisation du roi François 1er de lever des impôts dans les différents diocèses de la région, pour son fianancement. Des études commencèrent en 1542, dans une courbe de la Garonne, à l'endroit le plus étroit. Les premiers travaux sur une pile furent entrepris en 1544. La construction connut de nombreux aléas dus aux difficultés que présentait sa réalisation (les crues de la Garonne étaient redoutables, et le courant très violent) ; à la difficulté de trouver des entrepreneurs compétents ; à la guerre civile (1581-1597). La dernière pile (la 6e) fut construite enre 1597 et 1601. Entre 1610 et 1612, il fallut reconstruire la 5e pile. De 1615 à début 1619, on construisit les arches 1, 2, et 3. Ensuite des fissurent apparurent sur la 4e pile, sur laquelle la 4e arche devait s'appuyer. Les travaux de restauration de la pile ne furent terminés qu'en 1626 ! Le voûtement fut achevé en 1632, et le pont mis en service. Une porte monumentale fut prévue côté faubourg, véritable arc-de-triomphe, conçu par Jules Hardouin-Mansart (architecte de Versailles et des Invalides, premier architecte du Roi Louis XIV et Surintendant des bâtiments du Roi) avec deux pavillons carrés, ensemble qui fut achevé en 1642. Le pont était d'une telle importance, qu'il fut inauguré par le roi Louis XIV (il avait autorisé une levée de fonds lui-même, en 1659. La porte fut supprimée en 1860, et les pavillons avant 1867, pour faciliter la circulation sur le pont. Le pont-neuf est resté le seul pont de Toulouse sur la Garonne, jusqu'à la construction du pont St-Pierre, au XIXe siècle (refait en 1987).
Photos <> Histoire de la construction du Pont-Neuf (PDF)
 
 

Le Pont Neuf

 
 

Photos

 
 
Le Pont neuf à Toulouse
La grande ouverture que l'on voit dans chaque pilier est un "dégueuloir", ce qui permettait à l'eau de s'écouler en cas de crue, permettant au pilier de subir une pression moindre des eaux. En arrière-plan, un pilier et une arche restant du pont de la Daurade.

Le Pont neuf à Toulouse
Le pont a une longueur de près de 230 m, possède 7 archeset 7 travées, et sa plus longue portée est de 30 m. Les arches ont en effet une portée différente, en fonction de la force du courant et des fonds qui ont servi de base aux piliers.

Le Pont neuf à Toulouse
En avant de chaque pile du pont se trouvent des crète, qui, comme pour l'étrave d'un bateau, permettent de fendre les flots et d'alléger ainsi leur pression sur les piliers.

Le Pont neuf à Toulouse
On peut imaginer la violence du courant lorsque l'eau arrive à la hauteur des dégueuloirs, ce qui fut le cas lors de la crue de 1875 !

Le Pont neuf la nuit  à Toulouse
Le Pont Neuf la nuit est un des éléments "phares" de la décoration nocturne de Toulouse
 
Le Pont neuf la nuit à Toulouse
La lumière blanche des dégueuloirs tranche avec la couleur jaune que la lumière donne sous les arches

Le Pont neuf le soir à Toulouse
Les reflets du pont illuminé, sur l'eau de la Garonne, donnent un spectacle que le visiteur n'oubliera jamais, avec en arrière-plan, la basilique de la Daurade et, au fond, les Jacobins

Le Pont neuf le soir à Toulouse
Deux dégueuloirs entourent une arche illuminée. On remarque le contraste des couleurs...

Le Pont neuf le soir à Toulouse
Les grandes trouées sombres des dégueuloirs ont été illuminées, les transformant ainsi en éléments décoratifs du plus bel effet

Le Pont neuf le soir à Toulouse
La pierre blanche se détache sur le rose des briques
 

Peintures

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayants-droit. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintre contemporains pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, les galeries d'art et les musées !
Warning, these paintings are under copyright

Le Pont Neuf à Toulouse - anonyme, XVIIIe siècle - Musée du Vieux Toulouse ©

Le Pont Neuf - Lithographie XIXe siècle - Musée des Jacobins ©

Le Pont-Neuf vers 1840 par Thomas Allom - Musée des Jacobins ©

Le pont de Toulouse par Maurice Utrillo 1909 ©

Le Pont Neuf Toulouse par Josette Arnau-Paterna ©

Le Pont Neuf Toulouse par Véronique Ziminski ©
 

Vidéos

Toulouse, le Pont Neuf (vidéo en français 5')

Panorama depuis le Pont Neuf (vidéo 1')

La Garonne et le Pont Neuf la nuit (vidéo en français 2')

Le Pont Neuf et l'ancien pont de la Daurade (vidéo en français 4')
 

Ces sites vous intéresseront, jetez y un coup d'oeil
Have a look on that websites, you'll find interest