Colleville/ Omaha beach



chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean




Recherche personnalisée



Click the link to enlarge the map
Afficher " D-day Map - Carte du débarquement allié " sur une carte plus grande
Omaha fut surnommée "bloody Ohaha" "Omaha la sanglante", en raison des pertes que subirent les troupes américaines à cet endroit par les 1re et 29e divisions d'infanterie, soit 28 000 hommes qui eurent 1000 tués et 2000 blessés et disparus. En plus des obstacles déposés prés du rivage et sur la plage (mines, hérissons, portes belges, pieux), la Wehrmacht disposait de 2000 hommes répartis sur 15 positions défensives, dont douze dominent la plage qui est ainsi sous le feu croisé des canons, mortiers et mitrailleuses. Les tirs des destroyers et les bombardements de l'aviation, trop imprécis, avaient laissé les défenses allemandes pratiquement intactes. Deux frères originaires de Bedford, en Virginie, tombèrent le même jour à Omaha : les frères Bogges. Bedford dénombrera 19 boys tués lors du débarquement du 6 juin 1944. On estime que près de 90% des hommes de la première vague d'assaut furent mis hors de combat. Sans officiers, acculés contre les dunes, sur une bande étroite de sable du fait de la marée montante, les hommes se retrouvèernt cloués sur place. Les navires de guerre auraient pu se rapprocher du rivage et soutenir leur assaut, mais les ordres étaient de protéger les navires transporteurs de troupes et de matériel. Arrivé avec la 2e vague d'assaut, le brigadier général Cota, adjoint au commandant de la 29e division, réussit à galvaniser les soldats et lancer l'assaut contre une casemate allemande qui fit des ravages dans les rangs des soldats, avec sa mitrailleuse mg42. Ensuite, les destroyers reçurent enfin l'odre de soutenir les soldats au sol. Deux destroyers, jusqu'alors positionnés à 18 km de la côte, se rapprochèrent à 1 kilomètre du rivage pour assurer un tir précis sur les défenses allemandes. Liens : Wikipedia <> D-day overlord <> 6 juin Omaha <> 6 juin 1944 <> Omaha Beach Memorial <> Les allemands à Omaha <> Photos

A la mémoire de tous ceux qui donnèrent leur vie pour que nous puissions vivre libres. Sans oublier les soldats allemands tombés, et qui n'adhéraient pas au nazisme.
To the memory of all those who gave their life so that we can be free. Without forgetting german soldiers who did not adhere to nazism.



Photos

Juin 2009 : 65e anniversaire du D-Day

Obama on D Day Normandy France
L'estrade sur laquelle le président Obama et les officiels prendront place ©

La partie en pente du cimetière, donnant sur la mer ©

Chaque tombe a ses drapeaux français et américains
Retour    
La vue sur la mer

Le cimetière de Colleville lors de la visite du Président Obama

Mosaic of the American cemetery of colleville-sur-Mer Normandy
Mosaïque sur le plafond de la chapelle du cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Elle symbolise d'un côté l'Amérique bénissant ses fils lors de leur départ, par air et par mer, afin de défendre la liberté ; et de l'autre côté, une France reconnaissante déposant une branche de laurier sur un soldat américain, symbolisant tous ceux qui donnèrent leurs vies pour libérer les peuples d'Europe sous le joug nazi.

Les drapeaux français et américain symboles du sacrifice américain et de la reconnaissance française

Obama on D Day Normandy France
Les invités dans le cimetière américain de Colleville, lors de la visite d'Obama

Le cimetière et, dans le fond, la plage d'Omaha beach

Obama on D Day Normandy France
Les invités et l'estrade des chefs d'Etat

Obama d day Colleville Normandy France
Le prince Charles, Nicolas Sarkozy, Barak Obama, Stephen Harper, premier ministre canadien, le directeur du cimetière et Gordon Brown, le premier ministre anglais.

Obama on D Day Normandy France
Barak Obama et les officiels, sur la tribune

Obama in american cemetery Colleville
Barak Obama, le prince Charles et Gordon Brown pendant l'hymne américain

obama, Sarkozy, Brown cimetière colleville
Le Président français Sarkozy, Gordon Brown et Barak Obama, regardent Omaha beach à partir de la table d'orientation

Colleville beach of D Day
La plage de Colleville avec un tableau retraçant le débarquement d'Omaha beach
Retour    
Colleville beach of D Day
On voit les falaises qui donnèrent tant de mal aux Gi's. Difficile d'imaginer la furie meurtrière de la guerre devant tant de calme et de beauté !

Battle of Omaha beach by Dwight Shepler
La bataille pour Green fox beach à Omaha beach 6 juin 1944 par Dwight Shepler - Navy Art Collection ©

Gi's devant un  blockhaus de Colleville, devant la plage d'Omaha
Un des blockaus allemands à Colleville, au-dessu de la plage d'Omaha beach, après sa prise par les marines

Blockhaus au-dessus  d'Homaha  bech
Le même blockaus de nos jours, avec sa plaque commémorative

falaise de la pointe du Hoc
La falaise de la poine du Hoc

Rangers  escaladant la falaise de la pointe du Hoc
La conquête de la falaise de la pointe du Hoc par 225 rangers

Barges de débarquement sur Omaha beach
Le débarquement sur Omaha beach

American   soldiers in  front of a german blockhaus on Omaha beach Normandy
Les soldats américains après la prise d'un blockhaus allemand à Omaha

The  2 brothers Bogges from Bedford, Virginie, killed on Omaha  beach
Les deux frères Bogges originaires de Bedford, en Virginie, tombèrent le même jour à Omaha. Bedford dénombrera 19 boys tués lors du débarquement du 6 juin 1944.
Retour    


Vidéos

Vidéo non visible ? Faites un click --> ICI - HERE --> you click if you don't see the video

"Il faut sauver le soldat Ryan (22') Scènes réalistes du débarquement de la première vague à Omaha Beach"

Vidéo non visible ? Faites un click --> ICI - HERE --> you click if you don't see the video
Omaha beach juin 1944 (Vidéo en français 1'30 )

Vidéo non visible ? Faites un click --> ICI - HERE --> you click if you don't see the video
Omaha Beach, D-Day, 6 June 1944 (Vidéo 4' )

Vidéo non visible ? Faites un click --> ICI - HERE --> you click if you don't see the video
Omaha beach ultimate horror (Vidéo - témoignage et reconstitution 8')
Retour    
Voir aussi - Also to see