Abbaye du Thoronet



chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean



Recherche personnalisée


Voir aussi sur le département


Afficher abbaye du Thoronet sur une carte plus grande


Sur cette page
 


L'abbaye du Thoronet a été   édifiée entre 1160 et 1230, sur un affleurement rocheux, au milieu de collines couvertes de chânes verts, de pins et d'oliviers de la vallée de l'Argens. Elle est, avec Silvacane et Sénanque, l’une des trois abbayes cisterciennes de Provence, dont elle est la plus ancienne. Sa particularité est d'être restée dans un état assez proche de ce qu'était un monastère cistercien au Moyen Âge. Passée à  l'ordre cistercien au XIIe  siècle, elle a conservé ce qui faisait de ces institutions de véritables petites cités : certaines installations liées à la vie quotidienne des moines blancs : porterie monumentale, vestiges de l’hôtellerie, cours et jardins clos de murets, cellier. Aucentre de ces bâtiments, l'abbatiale, ainsi que son cloître, présentent une grande pureté de lignes qui en font l'une des plus remarquables abbayes issues de l'ordre de Cîteaux. La pureté des lignes explique la qualité du son que rendent les bâtiments, et en particulier l'abbatiale. Au début du XIIIe siècle, une vingtaine de moines habitaient l'abbaye, ainsi que quelques dizaines de convers (membres de la communauté religieuse qui étaient employés aux œuvres serviles d'un monastère). Le XIVe siècle voit le relâchement de la règle monastique, et le début du déclin du monastère qui sera accentué par la mise en commande. Tombée en désuétude après la Révolution, les bâtiments de l'abbaye vont être inscrits sur une première liste des Monuments historiques par Prosper Mérimée en 1840. Ils vont subir une restauration à partir de 1841. L'Etat rachète l'abbaye en 1854. De nos jours, l'abbaye se visite et est aussi étant donné son acoustique exceptionnelle, le cadre de rencontres musicales, en juilelt et août. L'abbaye se trouve dans la partie du Var intitulée "Coeur du Var".
Abbaye du Thoronet - Photos - Wikipedia 

Plan de l'abbaye du Thoronet par Lorgues.net ©


Photos

L'abbaye dans son environnement

L'abbaye est posée sur un affleurement rocheux, au milieu de collines couvertes de chânes verts, de pins et d'oliviers de la vallée de l'Argens

Le très beau contraste des pierres d'une éclatante blancheur sur le vert des chânes et des pins




Extérieurs de l'abbaye

Illuminations de l'abbaye de nuit

Vue nocturne de l'abbaye du Thoronet, lors des Rencontres Internationales de Musique Médiévale du Thoronet

Le Thoronet a été choisi comme centre de concert pour l'exceptionnelle qualité du son qu'offre son architecture.

Les concerts se déroulent en juillet pour les Rencontres Internationales de Musique Médiévale du Thoronet, et en août, le festival Musique et Esprit qui propose des concerts de musique vocale et de musique de chambre.

L'église abbatiale et de la salle capitulaire, à gauche

L'église abbatiale a été bâtie suivant un plan en croix latine, deux chapelles s'ouvrant dans les bras du transept.







La façade occiendentale est faite de pierres superbement appareillées. Elle est percée de 4 baies,dont les 2 centrales sont surmontées d'un oculus, et deux portes latérales qui ouvrent sur els bas côtés. On remarque que, comme pour Sénanque, il n'y a pas de portail central, l'église n'étant pas ouvertes aux fidèles.


Les deux arcades que l'on voit derrière le bâtiment en premier plan, marquent l'entrée du cellier. Il est voûté en "berceau brisé", idéal pour assurer une température constante, propice à la conservation du vin. On y trouve un pressoir à huile du XVe siècle, des cuves à vin du XVIIIe siècle.

Un petit clocher carré en pierre, percé d'une baie en plein cintre sur chacune de ses faces s'élève à la crisée du transept. IL est surmonté d'une flèche de pierre a 4 pans.

Intérieur de l'abbaye

Vue des toitures recouvertes de tuiles multicolores, et à droite, le cloître.

Le cloître est de taille relativement réduite Le petit bâtiment percé de 4 ouvertures est le "lavabo".

Le "lavabo" se trouvait autrefois devant le prolongement du réfectoire, aujourd'hui disparu. Il permettait aux moines de faire leur ablutions avant et après le repas.

Le "lavabo" qui permettait aux moines de faire leurs ablutions à plusieurs, grâce aux 16 robinets

Le mur est percé d'arcades génimnées dont le tympan est percé d'un simple oculus.

Au coeur de la mvie monastique, le cloître, de forme trapézoïdale, possède des chapiteaux dépourvus de toute décoration, marquant l'austérité de la vie des moines.


La salle capitulaire date de 1170 pour les murs et colonnes, et du début du XIIIe siècle pour les voûtes d'ogive. C'était le lieu où, tous les matins, les moines prenaient pace sur les gradins en pierre. En suite,un châpitre de la règle de St-Benoit était lu, puis on débattait dles décisions à prendre, pour la vie de la communauté. Le lieu est voûté sous crisé d'ogives. Il est divisé en 6 travées par 2 colonnes dont les chapiteaux sont ornés de fleurs, de pommes de pin de feuilles d'eau, de branches de palmier. On peut aussi voir une main teant une crosse. Photos

Les stalles, mobilier attenant au choeur et constituant les sièges des moines

Statue de la Vierge à l'Enfant, en bois

La nef est voûtée en berceau brisé, et comprend trois travées séparées ar des arcs doubleaux et des collatéraux.

Le choeur se termine en abside voûtée en cul-de-four. Elle est percée de 3 fenêtres en lpein cintre, symbolisant la Trinité.

Allée collatérale

Videos

Abbaye du Thoronet (Vidéo, en français 7')

Abbaye du Thoronet (Vidéo 4'34)

Abbaye du Thoronet (Vidéo, en français 9'35)

Découverte de l'abbaye du Thoronet (Diaporama, en français 12')

Chants grégoriens abbaye du Thoronet (Diaporama musical 7'50)



Peintures

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintres contemporains pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans l'atelier des peintres, sur leur site Internet, dans les galeries d'art et les musées !


L'abbaye du Thoronet par Rémi Luginbühl ©

L'abbaye du Thoronet par Honnoré ©

Le Thoronet par Véronique Pettit Laforet ©