Les îles d'Or


 
arabic
 
russian
 
deutsch
 



Recherche personnalisée


Voir aussi sur le département


Sur Hyères et les autres îles

Carte presqu'île de  Gien et les iles d'Or
Presqu'île de Giens et les îles d'Or par Bourrichon ©
00

Port-Cros et l'île du Levant vus de Porquerolles
Port-Cros et l'île du Levant vus de Porquerolles

Les îles d'Hyères, comme la Corse et la Sardaigne ont été détachées du continent par le phébomène de la dérive des continents. Comme pour la partie continentale les liguriens et Celto-Lygiens se disputèrent longtemps la possession des îles d'Hyères. Les grecs et Romains les habitèrent et les cultivèrent. A cette époque les îles s'appelaient les îles Stoéchades (du grec : îles alignées). Ensuite, elles servirent de base arrière aux Maures, aux Barbares du Nord, et aux pirates de tout bord, pour leurs incursions et pillages des cités de la côte méditerranéenne. En 1531, les îles du Levant, Port-Cros et Bagaud sont érigées en Marquisat des " Iles d'Or" par François 1er. En 1783, Louis de Covet sera le dernier marquis des îles d'Or. Il vend les îles du Levant, Port-Cros et Bagaud à Simon de Savornin. Lors de la Révolution, les royalistes toulonnais font appel aux Anglais. A la suite de quoi le général Bonaparte se rend compte de l'importance des îles pour la défense de Toulon et la région, et projette l'installation de batteries, en 1794. En 1838 les îles du Levant et Port-Cros appartiennent à un seul propriétaire, le comte de Retz. 3 îles d'Or


Afficher île du Levant sur une carte plus grande

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

Les îles d'Or (Diaporama 6')

Ile du Levant


Le fort Napoléon qui domine l'actuelle Héliopolis est construit vers 1812, par odre de Napoléon 1er. En 1838, les îles du Levant et Port-Cros appartiennent à un seul propriétaire, le comte de Retz. Le phare du Titan est mis en service sur l'île du Levant en 1841. En 1850, Napoléon III décidait de confier les enfants délinquants, orphelins, mendiants ou abandonnés, à une colonie pénitentiaire privée, dans le but de vider les villes des enfants seuls à la dérive. En 1858, le comte Henri de Pourtalès (1815-1876) rachète l'île du Levant, puis est autorisé à y créer une colonie pénitentiaire, la colonie agricole Sainte-Anne, en 1860, pour mettre les enfants ds rues au travail, afin d'exploiter l'île. Les premiers enfants arriveront en février 1861, âgés de 13 à 20 ans. La colonie pénitentiaire du Levant fonctionnera pendant 27 ans, Pendant cette période, une centaine d'enfants, soit 10 % des effectifs totaux mourront sur l'île, jusqu'à ce que les jeunes détenus se révoltent le 2 octobre 1866 contre leurs conditions de vie, Ils fallut encoyer la troupe pour venir à bout de cette insurrection ! L'établisssement fut définitivement fermé en 1878. Récemment, une plaque commémorative a été posée. En 1878, l'île est cédée une première fois à un investisseur privé, puis à nouveau en 1881, à Edouard Otlet "roi des tramways belges. Son beau père, un célèbre horticulteur-botaniste va acclimater de nombreuses plantes exotiques ramenées de ses voyages (acacias, palmiers, et eucalyptus...) que l'on retrouve dans les jardins d'Héliopolis.
En 1892 l'île du Levant est acquise par la Marine, qui laisse cependant 65ha au vendeur . Ses héritiers les vendront en 1928 à la Société Immobilière des Iles d'Or qui les cède, en 1931 aux docteurs André et gaston Durville qui fonderont Héliopolis en en 1934. De son côté, la marine va se servir de l'île du Levant pour réaliser des tirs de la mer vers la terre. De nos jour, et depuis plus de quarante ans, c'est la DGA (délégation générale pour l'armement) qui l'occupe pour y conduire ses activités d'essais. Pour assurer ses missions, le CELM dispose d'une batterie d'installations lourdes. Des stations optiques semblables à un télescope pour observer et filmer la trajectoire des missiles, des radars de surveillance, et des antennes de télémesure. Pour la DGA, la particularité de l'île du Levant est que le lieu est capable de recréer, conformément à la réalité, un environnement de guerre électronique. Selon la Marine « l'île est une aire de jeu sécurisée» ! «La Madone», le centre névralgique de l'île, est une batisse très simple d'aspect, baptisée «la Madone» pour sa proximité avec une statue de la Vierge. La simplicité du bâtiment doit constraster avec la technologie très évoluée qu'elle renferme, et rares sont ceux qui peuvent pénétrer dans un intérieur, où l'on trouve sans doute plus d'écrans que d'hommes !
Les docteurs Gaston et André Durville furent les fondateurs de la Société naturiste en 1927. En 1928, ils créent le camp naturiste de Physiopolis sur l’île du Platais à Villennes-sur-Seine, en région parisienne ; et c'est en 1931 qu'ils créent Héliopolis (20 ha). De nos jours le domaine s'étend sur 80ha et possède des résidants à l'année qui vivent dans des conditions de confort rudimentaires, sans eau, sans électricité, mais avec une philosophie de la liberté de l'individu profondément ancrée en eux. Si l'on aime la nature, les contactts simples entre individus, la nudité dans la liberté, c'est le bon endroit. Si l'on veut faire du voyeurisme, il vaut mieux aller aileurs! L'île possède une seule petite plage (la plage des Grottes), sinon on doit se baigner à partir des rochers (bain de Diane). Il existe aussi une réserve naturelle, le domaine des Arbousiers, créée en 1993. L'île comporte également un centre UCPA consacré à la pratique de la plongée sous marine. Cette île est marquée par la dualité: d'un côté on prépare les armes d'une éventuelle guerre, de l'autre on met en exergue les valeurs Humaines ! Ile du Levant - Levant Naturisme - Photos - Wikipedia - Pour séjourner : l'Accroche-Coeur

Photos

ue de l'île du Levant, avec Héliopolis
Vue de l'île du Levant, avec, à gauche, Héliopolis

Vue de l'île du Levant, avec Héliopolis
Vue de l'île du Levant, avec, au centre, Héliopolis

PLage naturiste, île du Levant
Une plage naturiste de l'île du Levant

Nudistes île du Levant
La plupart des plages de l'île sont en fait des criques rocheuses

Héliopolis île du Levant, vue aérienne
Une vue aérienne d'Héliopolis


Vidéos

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

Ile du Levant (Diaporama 3' )

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Vivre à l'île du Levant(Vidéo en français 14'25 )

Si vous ne voyez pas la vidéo, faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Visite de l'île du Levant (Vidéo 5' 24)
 

Peintures

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation aux peintres contemporains, pour exposer leurs oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées, les galeries d'Art, les ateliers des peintres et/ ou sur leur site Internet !

île du Levant par Théo van Rysselberghe
Ile du Levant Théo van Rysselberghe 1924 (1862-1926) ©

Ile du Levant par mario Guerzoni
L'île du Levant par Mario Guerzoni 1955 ©

Ile du Levant par mario Guerzoni
L'île du Levant par Mario Guerzoni 1955 ©