Les enfants d'Izieu


Translate
 
espanol
 
russian
 
portigaise
deutsch
   




Afficher Izieu sur une carte plus grande


Autre page sur l'Ain

Cette page n'est pas seulement dédiée aux enfants juifs d'Izieu, afin qu'ils restent dans nos mémoires, mais aussi à tous les enfants du monde qui depuis ont souffert, souffrent, et sont toujours les victimes de la même bêtise et méchanceté aveugles
This page is not only dedicated to children Jews of Izieu, so that they remain in our memories, but also to all the children of the world who have since suffered, suffer, and are always the victims of the same blind stupidity and meanness
Diese Seite ist nicht nur für Kinder gedacht Juden von Izieu, damit sie in unseren Erinnerungen bleiben, aber auch an alle Kinder der Welt, die seitdem sind leiden, leiden und sind immer die Opfer derselben blinde Dummheit und Gemeinheit

    Izieu est un pett village situé à la frontière entre les départements de l'Ain, l'Isère, et la Haute Savoie, un endroit reculé, idéal pour accueillir des fugitifs. De mai 1943 à avril 1944 plus de cent enfants juifs ont été accueilli dans une grande maison, pour les soustraire aux persécutions antisémites. De novembre 1942 à septembre 1943, Izieu était englobé dans la zone d'occupation italienne. De ce fait, la petite colonie ne fut pas inquiétée pendant quelques mois.
    Les photos qui témoigent de cette époque, montrent que les enfants y furent sans doute heureux grâce au dévouement des adultes qui les encadraient. On ne sait pas vraiment comment les nazis, et particulièrement le chef de la gestapo dans le secteur du lyonnais, Klaus Barbie, eurent connaissance de la présence des enfants juifs à Izieu. Peut-être par des correspondances saisies, des arrestations effectuées auparavant... Le 6 avril 1944, la Gestapo de Lyon arrêtait les 44 enfants qui s'y trouvaient et leurs sept éducateurs, parce qu'ils étaient juifs. Jugé par la suite, klaus Barbie prétendit qu'i ne fit qu'obéir aux ordres. Or on sait qu'il fut le seul responsable, ce fut sur sa seule décision que les enfants furent déportés à deux mois du débarquement allié en France ! Il fut le zélé serviteur, non d'un supérieur, mais d'une idée qui ravale celui qui l'héberge dans sa tête, au bas de l'échelle des valeurs humaines, la haine de l'autre, et en particulier des juifs. Si certains peuvent penser que ce chancre de la pensée humaine, le racisme, et son corrolaire, l'anticémitisme, sont de l'ordre du passé, c'est qu'ils n'ont pas en mémoire la tuerie deToulouse, en 2012, dans laquelle 3 enfants furent tués pour la seule raison qu'ils étaient nés juifs !
    Parmi les personnes présentes dans la maison d'Izieu, seul Léon Reifman put s'échapper en sautant par la fenêtre. Les enfants fuent transférés près de Paris, dans le sinistre camp de Drancy d'où les 42 enfants et les 5 adultes furent envoyés dans le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, pour y être de suite gazés. Seule une adulte, sélectionnée pour le travail à son arrivée (Léa Feldblum),en revint. Deux adolescents et le directeur de la Maison d'Izieu, Miron Zlatin, ont été fusillés à Reval, en Estonie. C'est en 1987, après le procès de Klaus Barbie, déclaré coupable de crime contre l'humanité, pour la déportation et l'élimination des enfants d'Izieu que s'est constituée autour de Sabine Zlatin et de l'ancien sous-préfet de Belley, l'Association du Musée-mémorial d'Izieu. Le but était de se porter acquéreurs de la Maison d'Izieu et d'y créer un musée ayant pour thème les enfants juifs d'Izieu et le crime contre l'humanité. Le président de la République de l'époque, François Mitterrand, a inauguré le Musée-Mémorial des enfants d'Izieu le 24 avril 1994 en présence de nombreuses personnalités, dont Jacques Chirac, futur président de la République. Wikipedia : Les enfants d'Izieu et Mémorial des enfants d'Izieu <> Mémorial d'Izieu <> Philippe Devigneulles <> Cheigneu-la-Balme <> Photos


Izieu et la maison des enfants d'Izieu

Paysage de l'Ain à Izieu
Paysage de l'Ain à Izieu. Des paysage bucoliques qui respirent le calme et poussent à la sérénité

Izieu et la maison des enfants d'izieu
Izieu et, plus loin la maison des enfants d'Izieu

La maison d'Izieu dans son paysage
La maison d'Izieu dans son paysage. C'est pourtant ici, dans c hâvre de tranquillité, qu'eut lieu l'indicible

La maison d'Izieu dans son paysage
La maison d'Izieu dans son paysage

Le verger de la maison d'Izieu
Le verger de la maison d'Izieu

La maison d'Izieu
La maison d'Izieu

La maison d'Izieu
La maison d'Izieu
 

Les enfants d'Izieu

plaque commémoratice des enfants d'Izieu
Plaque commémorative sur la place des 44 enfants d'Izieu à Paris, dans le 13e arrondissement. Une plaque dont nous avons effacé les tags : la bête est toujours vivante, VIGILENCE !

Adultes encadrant les enfants d'Izieu
Les adultes encadrant les enfants d'Izieu dont Miron Zlatin ingénieur agronome et Sabrina Zlatin, infirmière de la Croix-Rouge et assistante sociale, qui ont créé la Maison d'Izieu.

Adultes encadrant les enfants d'izieu
Miron Zlatin et Sabrina Zlatin

Adultes et adolescents d'izieu
Photo prise à l'été 1943. De gauche à droite : Arnold Hirsch, Albert dit Coco Bulka, la mère de Philippe Dehan, Philippe Dehan, Diane Popowski, Renée Pallarés et Raoul Bentitou sur les épaules de Théo Reis. © Col. Philippe Dehan

Les enfants d'Izieu

Les enfants d'Izieu

Théo Reis à Izieu

Les enfants d'Izieu
 
Les enfants d'Izieu
Parmi ces enfants, de combien de médecins, d'artistes, de savants, d'ingénieurs... l'humanité s'est-elle privée ?

Isidore Kargeman, enfant d'Izieu
Qui tue un enfant innocent rabaisse toute l'Humanité !

Théo Reis et un camarade à Izieu
Théo Reis et un camarade

Georgy Halpern, enfant d'Izieu
Un instant fugace de bonheur, avant l'horreur
 
Jacqueline Luzgart, enfant d'Izieu

Lettre de Jacqueline Luzgart, enfant d'Izieu
Lettre de Jacqueline Luzgart à ses parents

liliane Gerenstein enfant d'Izieu

lettre de iliane Gerenstein enfant d'Izieu
Lettre de Liliane Gerenstein au "Bon Dieu"

iliane Gerenstein enfant d'Izieu
Lettre de Liliane Gerenstein au "Bon Dieu"
 
Les enfants d'Izieu

Adolescent d'Izieu

Les enfants d'Izieu

Les enfants d'Izieu
La joie de vivre d'enfants innocents gazés à Auschwitz, pour être nés juifs !
 
Les enfants d'Izieu
La joie de vivre d'enfants innocents gazés à Auschwitz, pour être nés juifs !

Les enfants d'Izieu

Les enfants d'Izieu
La joie de vivre d'enfants innocents gazés à Auschwitz, pour être nés juifs !

Les enfants d'Izieu
La joie de vivre d'enfants innocents gazés à Auschwitz, pour être nés juifs !
 
Auschwitz
Le campe d'extermination d'Auschwitz

Enfants libérés à Auschwitz
Enfants libérés à Auschwitz

Enfants libérés à Auschwitz
Enfants libérés à Auschwitz : 200 000 enfants toruvèrent la mort à Auschwitz-Birkenau !

jonathan, gabrile et Aryeh Sandler et Myriam Monsonego
La bête est toujours vivante, elle a revêtu d'autres oripaux, et l'exécution d'enfants innocents de l'école Ozar Hatorah de Touluse, dont le seul tort était d'être nés juifs, est là pour nous le rappeler douloureusement. Sur la photo : Jonathan Sandler et ses fils Aryeh et Gabriel (3 ans et 6 ans) r et Myriam Monsonégo 6 ans ! Et pour ajouter à l'ignominie, l'assassin passe pour un héros auprès de certains jeunes ! VIGILENCE !
 
Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées ou les ateliers d'artistes.
Warning! These paintings are under copyright for a commercial use

les inaptes au  travail par Davis Olère
Les inaptes au travail (Auschwitz) par David Olère ©

Gazage  par Davis Olère
Gazage Auschwitz par David Olère (a droite un baril de Zyklon B) ©
 

Vidéos

"Alec Bergman, le 45me enfant de la maison d'Izieu" (Vidéo en français et flamand 13')

Film "La Dame d'Izieu" - Partie 1 La mission - (Téléfilm en français 1h25)

Téléfilm "La Dame d'Izieu" - Partie 2 - Le Refuge (Téléfilm en français 1h27)

Izieu, je me souviens (Vidéo en français 17'38)


Quand Klaus Barbie roulait pour la CIA (Vidéo en français 3'53)
 
Vous avez aimé ce site, vous aimerez peut-être ceux-ci
If you like that website, maybe you'll like those there