oo





Cluny





Recherche personnalisée


espanol
portigaise
deutsch
 


 
Afficher la carte de la Bourgogne
Click the link to get Burgundy on a map


Voir aussi/Also to be seen


Sur cette page - On this page
Peintures
Paintings


Cluny est une ville de 4 900 habitants située dans le département de Saône-et-Loire, dans la région Bourgogne-Franche-Comté.
Son histoire commence avec la fondation de son abbaye, le 11 septembre de l’an 910 par Bernon, l’abbé des monastères de Baume et de Gigny, avec le soutien de Guillaume le Pieux, Duc d’Aquitaine et Comte d’Auvergne et de Mâcon. La renommée de cette abbaye en fit, au Moyen-âge, un des hauts lieux du renouveau spirituel de l'Europe, ainsi que de l'art Roman. De cette époque faste ont été conservés plusieurs monuments romans. On trouve ainsi l’ensemble le plus important de toute la Bourgogne de maisons Romanes, dont certaines avec façades à arcatures, décorées de pilastres, de colonnettes, et de chapiteaux. Sur le plan religieux on distingue l’église Saint-Marcel avec son clocher octogonal, et l'église Notre-Dame, reconstruite dans le style gothique. Cluny garde aussi les vestiges de la chapelle romane Saint-Odilon et de l’ancienne église paroissiale Saint-Mayeul, propriétés privées. De l'ancienne abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul ne ne subiste que le choeur suffisamment imposant pour imaginer ce que fut l'abbatiale, du temps de sa splendeur : la plus grande église au monde jusqu’au 16e siècle, date à laquelle Saint-Pierre de Rome l'a supplantée.
Sur cette page, nous n'avons pas l'ambition de donner une approche historique, et une description détaillée de ce que fut Cluny. Par contre il est bon de rappeler qu'il y eut 3 époques de Cluny.
Cluny 1 est construite lors de la fondation de l'abbaye en 910, La construction de la première abbatiale, dite aussi Cluny I, est terminée en 927.
En 981 Cluny II remplace la première abbatiale, devenue trop petite, et Les caractéristiques les plus notables de l’architecture romane commencent à y apparaître
Entre 1088 et 1130 est construite la "major ecclesia", Clubny III qui devient la plus grande église au monde : 187 m de longueur, une quarantaine de mètres en élévation sous la coupole du grand transept, cinq nefs, deux transepts, 301 fenêtres, cinq clochers.
Mais le site ne se réduit pas à son église, ou abbatiale. C’est aussi un lieu de vie pour 1 000 moines, comprenant de nombreuses dépendances. La disposition de ces différents lieux est conçue de manière à organiser de façon rigoureuse la vie des moines. Elle provient directement de la règle de saint Benoît, adoptée par Cluny et qui structure la vie monastique à partir du 6e siècle.
La montée en puissance des cisterciens (ordre religieux qui prend naissance à Cîteaux en 1098), des difficultés financières, puis pour accentuer la hcute, la mise en commandite de Cluny, vont précipiter son déclin.
Cluny a exercé une influence considérable dans la chrétienté occidentale, avec quelque 1400 dépendances et plus de 10 000 moines clunisiens disséminés à travers l’Europe. Riche, puissante, elle rayonne dans tout l’Occident et connaît son apogée au XIe siècle. Plusieurs papes sont issus de l’ordre clunisien.
De la splendide abbatiale, ne nous reste aujourd’hui qu'une partie mineure : le bras sud du grand transept et son très beau clocher dit de l’eau bénite, les vestiges du bras sud du petit transept, quelques ruines du narthex et les étages inférieurs de ses deux tours. Le croisillon conservé montre la puissance de l'architecture de l'abbatiale : une élévation à trois étages sous voûtes en berceau brisé sur une hauteur inhabituelle.
A la fin du Moyen Âge, les abbés Jean de Bourbon (1456-1480) et Jacques II d’Amboise (1481-1510) construisirent de grands palais abbatiaux pour y vivre comme des seigneurs. Il ne restait alors pas grand-chose de l’esprit bénédictin de la grande époque.
Cela devint encore pire à partir de 1516, quand les abbés furent nommés par le roi sous la régime de la commende. L’abbaye fut dévastée en 1562 et en 1574 pendant les Guerres de Religion.Au 17e siècle, Richelieu et Mazarin portaient le titre d’abbé de Cluny.
Après 1750 eut lieu la dernière renaissance du monastère, et de nouveaux bâtiments de l’abbaye furent reconstruits dans le style classique. La Révolution française de 1789 fut fatale pour l’abbaye de Cluny. Devenue bien national, elle fut fermée en 1790 et les moines durent partir. Les archives sont brûlées en 1793 et les pillages des objets religieux commencèrent. L’abbaye est vendue à un marchand en 1798.
Cluny III est presque totalement détruite, d’abord en 1801 pour ouvrir la rue Municipale, et ensuite de 1806 à 1823, en utilisant les pierres pour les maisons de la ville. Seule une partie du grand transept de l’abbatiale fut épargnée.
Le Haras National fut fondé en 1806 par Napoléon sur les terrains de l’ancienne abbaye. Les vestiges de l’abbaye et de l’église sont classés Monument Historique en 1862. Les bâtiments de l’abbaye sont occupés par l’École Normale Spécialisée depuis 1866 et plus tard par l’ENSAM (École Nationale Supérieur des Arts et Métiers) . Office du tourisme

Photos

L'abbaye de Cluny au 18e siècle

Vue du village de Cluny depuis le clocher de l'abbatiale


L'abbaye Cluny


De Cluny, ne reste qu'une partie du grand transept de l’abbatiale

Cluny maison romane
Une des maisons romanes de Cluny


reve de Gunzo
Le rêve du moine Gunzo sera, d'après la tradition, à l'origine de Cluny III


après reve de Gunzo
Le lendemain, Gunzo convainc son abbé d'édifier la plus splendide abbaye de la chrétienté


Le Pape Urbain II (Eudes de Châtillon 1042-1099) consacre l'autel de l'abbatiale de Cluny en 1095


Vidéos


Cluny, le temps retrouvé (Vidéo en français 26')


L'abbaye de Cluny (Vidéo en français 6'35)

Restitutions 3D de Cluny II, des étapes de la destruction de Cluny III,de la salle capitulaire, de l’hôtel Saint Hugues, et d'une rue de Cluny. (Vidéo en français 4'10)


 
Les Arts et Métiers à Cluny (Vidéo en français 3')

Peintures/paintings

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées ou les ateliers d'artistes.
Warning! These paintings are under copyright for a commercial use


Vue de l'abbaye de Cluny par Jean-Baptiste Lallemand BNF

Cluny par Katsuaki Sato


Abbaye de Cluny par Claude Martine Jeannoel


Cluny par et l'abbatiale par Laura Voolu


Cluny sous la neige par Dan Kopel
Cluny sous la neige par D. Kopel


Vue de Cluny p ar Dan Kopel
Vue de Cluny par D. Kopel

Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these
oo