St- Haon-le-Chatel





Recherche personnalisée

Translate


Afficher St-Haon-le-Chatel sur une carte plus grande
Click the link to enlarge the map

Voir aussi dans la Loire - also to be seen

    Sur cette page - On this page
    Peintures
    Paintings


    Saint-Hahon-le-Châtel est une commune de la Loire d'un peu plus de 630 habitants (588 en 2009).
    La commune se se situe à 14 kilomètres au nord-ouest de Roanne, et fait donc partie du roannais.
    A noter, au sud de Roanne, la présence d'un ancien village fortifié labellisé "village de caractère" : St-Jean-St-Maurice-sur-Loire.
    C'est à la fin du XIIe siècle que Saint-Haon-le-Châtel se développe, et devient la capitale du Roannais.
    1270 va marquer l'histoire de la cité, car c'est à cette date que Renaud, comte du Forez, délivra à la cité une charte de franchise pour ses habitants.
    Ceci va entraîner une longue période d'essor qui verra son apogée en 1440, et l'épisode de la "Praguerie" qui opposa le roi Charles VII, à son fils, le futur Louis XI.
    Les troupes du roi assiégèrent et prirent la cité dont les fortifications souffrirent.
    On pense que François Ier est passé par Saint-Haon-le-Châtel lorsqu'il vint prendre possession de son Comté du Forez.
    L'importance de la cité déclina au profit de Roanne. Saint-Haon-le-Châtel perdit peu à peu ses prérogatives, ce qui eut pour cause de voir décliner sa population, ralentir son activité.
    Elle devint petit à petit une commune rurale, telle qu'on la connait aujourd'hui.
    De la période faste qu'elle connut, la cité garde une grande partie de ses remparts, de ses tours, des hôtels particuliers, tels l'hôtel Jehan Pelletier, la maison du cadran solaire, ou maison de l'évêque, l'ancien hôtel Dieu (mentionné en 1286).
    L'église, ancienne chapelle du château (du XIIe siècle) a été reconstruite a l'emplacement de celle-ci, à la fin du XIIe siècle, en style roman, puis plusieurs fois remaniée, avec des peintures murales de périodes successives...

    Photos

    St-Haon-le-Chatel
    La tour Jusserand à St-Haon-le-Châtel. Elle faisait partie des muraillles fortifiées. Elle porte le nom de Jean Jules Jusserand à qui l'on doit sa sauvegarde


    St-Haon-le-Chatel
    La tour Jusserand au pied de l'ancien fossé, et les contreforts des murailles aménagés en jardin arboré


    St-Haon-le-Chatel
    La tour du Comte. C'est là que serait né Jean II de Boisy, l'évêque d'Amiens, en 1389. Au rez-de-chaussée se tenait la chambre de justice, où les premiers comtes du Forez, ou leurs chatelins, rendaient leur justice.

St-Haon-le-Chatel
Les anciens fossés ont été comblés vers 1750, et sont devenus un lieu de promenade. Les tours et les remparts datent du XIIe siècle. Ces remparts sont dits "petits remparts".

St-Haon-le-Chatel
Une autre enceinte, ceinturant le haut de la cité, fut édifiée aux 13e ou 14e siècles, laissant les faubourgs hors les murs


St-Haon-le-Chatel
La Poterie, porte de St-Haon-le-Châtel. Elle ouvrait sur les fossés et mettait en communication le centre de la ville et le faubourg de Fondange. On la dénommait aussi "porte de la trahison" car un bourgeois de la ville aurait ouvert cette porte aux troupes du roi Charles VII, qui assiégeait la ville en 1440. Cette "trahison" permit quand même aux habitants de la ville d'obtenir "Mercy" du roi de France, et d'éviter la mise au pillage de la ville.


St-Haon-le-Chatel
Maisons dans les remparts de St-Haon-le-Châtel


St-Haon-le-Chatel
Manoir à la Vierge, St-Haon-le-Châtel

St-Haon-le-Chatel
L'hôtel Jeahan Pelletier, date de la fin du XVe siècle. Il porte le nom d'un prévôt, devenu juge du Forez, président de la Chambre des Comptes du Bourbonnais, et baron de Beaucresson. Il a été construit en appui sur l'une des 17 tours de la grande enceinte. Il abrita la salle d'audience de la justice de Paix, à la fin du XVIIIe siècle, et devint mairie vers 1830. Aujourd'hui, il abrite expositions et animations, ainsi qu'une étude notariale.


St-Haon-le-Chatel
Sur le tympan de la porte est gravée la devise suivante : "Soyez prudents comme le serpent, soyez droits comme les colombes"


St-Haon-le-Chatel

St-Haon-le-Chatel
Ruelle et maison du cadran solaire, ou maison de l'évêque, construction du XVIe siècle, de style renaissance, avec un cadran solaire visible de la rue, auquel elle doit son nom. Une coquille St-Jacques orne une riche porte. Le roi François 1er y aurait été reçu.


St-Haon-le-Chatel
Ruelle de St-Haon-le-Châtel


St-Haon-le-Chatel
Ruelle de St-Haon-le-Châtel


St-Haon-le-Chatel
Vue du manoir de la fleur de Lys, construit au XVIe siècle par une riche famille de commerçants de Charlieu. L’intérieur est orné de cheminées monumentales et décoré de coquilles Saint-Jacques

Peintures/paintings

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées ou les ateliers d'artistes.
Warning! These paintings are under copyright for a commercial use


St-Haon-le-Chatel par Nicodi
Saint- Haon-le-Chatel par Nicodi ©


St-Haon-le-Chatel par JPR
Saint- Haon-le-Chatel par JPR ©


St-Haon-le-Chatel par Maurice Gay
Saint-Haon-le-Chatel par Maurice Gay ©


St-Haon-le-Chatel  en hiver par Dan Kopel
Hivernale à Saint- Haon-le-Chatel par D. Kopel ©


St-Haon-le-Chatel  par Laura Voolu
Saint- Haon-le-Chatel par Laura Voolu ©

Vidéos

Saint-Haon-le-Châtel, village de caractère (Vidéo 3'30)


Saint-Haon-le-Châtel (Diaporama/slideshow 3'40)

Hotels et B&B

Restaurants


Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these