Iles du Frioul




Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean


Afficher Les îles du Frioul sur une carte plus grande

Voir aussi sur la région



Iles du Frioul

L’archipel du Frioul se trouve à 2,5 km de la côte de Marseille, et comporte 4 îles : Pomègues, Ratonneau, If et Tiboulennn, If se trouvant à 1400 mètres de la côte de Marseille. L’Archipel est propriété de la Ville de Marseille depuis 1971, et fait partie du 7e arrondissement. L'île de Ratonneau possède le seul village de l'archipel : port Frioul, créé en 1974, avec un port de plaisance . Les îles sont faites de calcaire sculpté par la mer et le mistral. Elles offrent de belles calanques (la calanque de Saint Estève (sable), la calanque de l'Eoube (sable et galets), la calanque des Lindes... et de belles plages, la Maison des Pilotes (sable), le Havre de Morgiret (galets et rochers), la plage du débarcadère (galets)... Le site présente un microclimat qui engendre des espèces florales originales : des plantes dites "xérophytes" pour la sécheresse, des "alophytes" pour le sel, avec des formes curieuses. On dénombre ainsi 200 espèces de plantes, dont certaines sont protégées. Sur l’île de Pomègues se trouve une ferme aquacole, qui est la première ferme biologique mondiale. De tout temps, des fortifications ont été construites sur l'île, pour protéger l'accès à Marseille. De François Ier à Henri IV, de Louis XIV à Napoléon III jusqu’aux troupes allemandes lors de la deuxième guerre mondiale, les constructions de forts et de batteries ont été nombreuses. Les allemands ont construit d'imposants bunkers qui sont toujours visibles sur les îles. Photos <> Iles de Marseille <> Frioul Net <> Méditerranée Revues <> Wikipedia <> Vidéo (français 2') <> Vidéo aquaculture (français 2') - Vidéo : la végétation ds îles du Frioul (français 2'30) <> Les îles du Frioul, ou les merveilles oubliées <> PicasaWeb -


Les îles du Frioul

Les ïles du Frioul vues de Marseille

Les îles Pomègues, puis Ratonneau, le château d'If et la côte de Marseille

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Embarquement pour les îles du Frioul (Diaporama 15')
Plan de l'île Ratonneau


Le village et le port

Les îles ont été rachetées à la marine nationale en 1974. Le maire d'alors, Gaston Deferre décida d’en faire un nouveau quartier de Marseille, avec pour objectif d'y faire vivre 1500 habitantsn et de créer un port de plaisance de 1500 places. Le projet a été interrompu en 1978 sans que les objectifs soient atteints. Le village ne compte que quelques centaines d’habitants, quant au port, il ne comporte que 600 anneaux, n'est pas suffisamment protégé. Un centre Léo Lagrange est installé sur l'île et accueille des classes de mer pour des stages sportifs et la découverte du milieu marin. Vidéo : Frioul à l'abandon (français 4')

Le château d'If et Marseille vus du port du Frioul (Ratonneau)

Le nouveau quartier du port du Frioul

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
L'île du Frioul, à Marseille
 


L'ancien hôpital Caroline

Depuis le XVIe siècle, les îles du Frioul ont constitué la ceinture sanitaire de Marseille. Dans les années 1820, une épidémie de fièvre jaune frappa les ports de la méditerranée. En 1821, l'Etat fit construire une digue (digue Berry) qui devait relier l'île Ratonneau à l'île Pomègues et permettre la construction d'un nouveau bassin de quarantaine, le port Dieudonné. En 1822 l’architecte Michel-Robert Penchaud, architecte de la ville de Marseille, est mandaté pour construire un Hôpital sur l’île de Ratonneau, pour soigner les malades atteints de la fièvre jaune. L'hôpital fut inauguré en 1828, et reçut le nom de "Caroline" en hommage à Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, princesse des Deux- Siciles, épouse du Duc de Berry. Comme on peut le voir sur les photos, l'architecture est un condensé de l'histoire de Marseille, avec son temple grec à colonnades (l'ancienne chapelle) et ses bâtiments à la sobre facture classique. La dernière utilisation médicale de l’hôpital fut effectuée en 1941 lors d'une épidémie de typhus qui toucha Marseille. Les détenus de la prison de Marseille serot employés pour désinfecter les cellules. Par la suite, les bâtiments furent occupés par les troupes allemandes, ce qui entraîna leur bombardement par l'aviation anglo-américaine lors de la libération de Marseille, en août 1944, et l'état de ruine dans lequel on les trouve de nos jours. En 1978 fut créée une association pour le renouveau et l'animation de l'Hôpital Caroline. Sous l'impulsion de l'Association, l'Hôpital Caroline fut inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, en 1980. En cours de réhabilitation, l'hôpital Caroline pourrait devenir un centre culturel. Des manifestations artistiques y sont déjà organisées, sous l'égide de l'Association <> Photos <> Wikipedia

Les ruines de l'hôpital Caroline

Coucher de soleil sur l'hôpital

Les ruines de l'ancienne chapelle

L'hôpital et l'ancienne chapelle, au milieu de l'esplanade : une architecture grecque ancienne, au milieu d'une architecture néo-classque

Les ruines de l'hôpital , à côté de bâtiments rénovés.

Chantier à l'Hopital Caroline (Vidéo français 3'30)

La chapelle, qui semble posée au milieu de l'esplanade, comme un décor de théâtre

Des chantiers d'insertion professionnelle pendant l'année, et des chantiers de jeunes l'été, permettent de remetre, petit à petit, les lieux en état.

Les colonnes de la chapelle, rappel des oprigines grecques de Marseille

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

L'ancien hôpital Caroline (Vidéo en français 16'30)
 

La station des pilotes

Ici se trouve en quelque sorte la "tour de contrôle" assurant la régulation du trafic du port de Marseille. Son nom vient du fait que c'est là que se tiennent les pilotes en service pour assurer l'entrée des bateaux dans le port de Marseille. Photos

Vue de la "Maison des pilotes"

La "Maison des Pilotes", vue de face, avec son étrave en forme de bateau.
 


Blockhaus sur les iîles du Frioul

Depuis l'antiquité, les illes du Frioul ont servi à protéger Marseille, avec pour exception Jules César dont les troupes s'y installèrent, et les galères mouillèrent, pour assièger Marseille. Ont peut toujours voir à la pointe de l'île Ratonneau, l'emplacement de batteries françaises. - Lors de la dernière guerre mondiale, les troupes alliées ayant débarqué en Afrique du Nord, Hitler décida de faire construire sur la côte de la Méditerranée un mur comparable à celui de l’Atlantique. L’archipel du Frioul sera l’un des éléments phare du dispositif , avec la présence de casemates, de fortifications, de blockhaus et de nombreuses batteries protégeant l'accès au port de Marseille. Les Marseillais furent réquisitionnés, dans le cadre d'un service obligatoire d’une semaine, pour participer à la construction du dispositif. - D day Overlord -

Blockaus allemand sur l'île de Pomègues

Blockaus allemand sur l'île de Pomègues
 


Vidéos

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video

Thalassa - Iles du Frioul mars 2007 (Vidéo en français 19'25)


Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Les îles du Frioul : le royaume des vents (Vidéo en français 6'25)
 

Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation sur Internet !