Dieppe par Pissaro


chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean





Recherche personnalisée


A voir aussi - also to be seen

Les principaux peintres/main artists

Sur cette page - On this page
Liens
Links
Peintures
Paintings

Pendant 20 ans, de 1883 à 1903, Pissaro va se rendre dans les trois ports normands de Rouen, Dieppe et Le Havre afin de peindre un sujet qui lui tient à coeur : les ports industriels.
Ceux-ci qui conjuguent trois motifs d’intérêt : la vue urbaine, l’activité humaine et industrielle, et une atmosphère maritime par nature instable, offrant une gamme de variations atmosphériques infinies. A l’occasion de sept séjours successifs dans ces trois ports, Pissarro décline à l’envie, depuis le même point de vue, des paysages aux ambiances tantôt lumineuses, pluvieuses, brumeuses.
L’originalité du point de vue très particulier de Pissarro sur les sites portuaires est due notamment à son positionnement physique, le plus souvent en hauteur, à partir d’un atelier installé dans une chambre d’hôtel.
Après Rouen, il se rend dans le port de Dieppe en 1901 et 1902. Aux vues urbaines du centre historique exécutées la première année, succèdent les larges vues qui embrassent le paysage portuaire de Dieppe, animées d’une foule nombreuse. « Dieppe est un endroit admirable pour un peintre qui aime la vie, le mouvement, la couleur » écrit-il.
Alors qu’il semble décidé à revenir encore à l’été 1903, Pissarro se laisse convaincre par un collectionneur havrais, Pieter Van der Velde, de s’installer au Havre, le port, où le futur artiste, alors âgé de 12 ans avait débarqué en 1842, venant des Iles Caraïbes, pour suivre des études à Paris ».
Lors de son premier séjour, Pissarro s'installe dans le centre historique, à l'hôtel du Commerce, situé face au portail nord de l'église Saint-Jacques et peint neuf tableaux représentant l'édifice gothique à différents moments de la journée et la place du marché. L'année suivante, à la veille de son départ pour Dieppe, il écrit : « Dieppe est un endroit admirable pour un peintre qui aime la vie, le mouvement, la couleur. J'y ai des amis, et je connais les motifs que j'aimerais faire ».
Délaissant le quartier historique, il se tourne vers le port et loue une chambre au 7, arcades de la Poissonnerie de manière à pouvoir varier ses motifs. De son poste d'observation, il peut balayer du regard le paysage, particulièrement le quai Duquesne, depuis l'avant-port et le marché aux poissons jusqu'au bassin Duquesne. « Mes motifs sont très beaux, écrit-il, la Poissonnerie, l'avant-port, le port Duquesne, le Pollet, par la pluie, le soleil, les fumées ».
Le port de Dieppe par sa configuration particulière, quelque peu enclavée dans le site bordé de falaises, offre un répertoire renouvelé à Pissarro. Les navires à voiles ou les bateaux à vapeur se mêlent aux ferries assurant la liaison avec l'Angleterre. Véritable port de mer, les bassins se remplissent ou se vident, fournissant au peintre de nouvelles variations d'un même sujet. Le chemin de fer arrive directement sur le port, déversant chaque jour des flots de voyageurs, qui dessinent, sur l'espace bien dégagé des quais, des attroupements singuliers, sujet de toutes les attentions de l'artiste. Comme à Rouen, Pissarro recherche la variété des effets atmosphériques.
Les changements très fréquents de la météorologie lui offrent une matière riche, même si le mauvais temps de cet été là rend son travail plus difficile. « Il fait ici un temps désespérant, heureusement, je possède une fenêtre sur les bassins qui me permet de travailler quand même » écrit-il, s'exclamant : « c'est beau tout de même, les effets fugitifs sont admirables, aussi ai-je un mal fou à les suivre ». Ce second séjour dieppois (10 juillet au 30 septembre 1902) est particulièrement productif pour l'artiste qui peint vingt toiles.
Dans une autre lettre, il confie même : "C’est la foire en ce moment, chevaux de bois, musique de Gounod à vapeur et autres grands classiques !!! je n’en dors pas !!". Fasciné par l’activité du marché aux poissons, il le représente à plusieurs reprises dans des dessins, ainsi que dans des toiles. "Bâtie à petites touches patientes, notre composition transcrit à merveille la vivacité des commerçants et l’agitation d’une foule bigarrée faisant ses emplettes" Employées à l’état pur, les couleurs – bleu, vert, rouge – sont juxtaposées en légères touches dansantes et scintillantes. Chaque note chromatique trouve son timbre accordé à celui des notes voisines. La gamme ainsi orchestrée met bien en valeur l’animation des quais dieppois.
Camille Pissarro peint une scène de genre d’une réalité naturellement mouvante qui apparaît grâce au papillotement des tons unifiés par le mélange optique. L’impressionnisme pointilliste atteint ici, en illustrant la vive effervescence du port de Dieppe, un plaisant éclat presque jubilatoire.

Liens/links

Artcyclopedia La liste des musées où se trouvent des oeuvres de Pissaro.
France Jeditoo Pissaro à Eragny ¤<O>¤ Pissaro à Auvers-sur-Oise
Pissaro à Marly ¤<O>¤ Pissaro à Pontoise ¤<O>¤ Pissaro à Osny
Pissaro à La Roche-Guyon ¤<O>¤ Pissaro au Havre
Pissaro à Louveciennes ¤<O>¤ Pissaro à Rouen
Musée Pissaro Installé à Pontoise, , le Musée Camille Pissarro rend hommage au maître qui travailla à Pontoise entre 1866 et 1883
Resoo Liens, peintures, vidéos sur l'oeuvre de Camille Pissaro
Wiki Art Important panorama des peintures de Pissaro.
Wikipedia Sa vie, son œuvre ¤<O>¤ Famille ¤<O>¤ L'anarchiste
Musées et grandes expositions ¤<O>¤ Galerie ¤<O>¤ Quelques œuvres


Peintures/paintings

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées, ou les galeries d'art.
Warning! These paintings are under copyright for commercial use.

Avant-port de Dieppe après-midi de soleil par Camille Pissaro
Avant-port de Dieppe après-midi de soleil - Camille Pissaro - Muma Le Havre ©


Dieppe, l'église St-Jacques par Camille Pissaro
Dieppe, l'église Saint-jacques - Camille Pissaro 1901 ©


Dieppe, les docks à  marée basse par Camille Pissaro
Dieppe, les docks à marée basse - Camille Pissaro -1902 - Musée d'Orsay ©
 

Le marché aux poissons sur le port de Dieppe par Camille Pissaro
Le marché aux poissons sur le port de Dieppe - Camille Pissaro 1901 ©


Dieppe, marché autour de l'église St-Jacques par Camille Pissaro
Dieppe, marché autour de l'église Saint-Jacques - Camille Pissaro 1901 ©


La darse de Dieppe par Camille Pissaro
La darse à Dieppe - Camille Pissaro 1902 ©


La foire près de l'église St-Jacques à Dieppe par Camille Pissaro
La foire près de l'église St-Jacques à Dieppe - Camille Pissaro ©
 

La  foire à Dieppe par Camille Pissaro
La foire à Dieppe - Camille Pissaro 1901 ©


La  foire de Dieppe par Camille Pissaro
La foire de Dieppe - Camille Pissaro ©


Portail de l'église St-Jacques  à Dieppe par Camille Pissaro
Portail de l'église Saint-Jacques - Camille Pissaro - Château-musée de Dieppe ©


Vue de l'avant-port de Dieppe par Camille Pissaro
Vue de l'avant-port de Dieppe - Camille Pissaro 1902 - Château-musée de Dieppe ©


Dieppe l'après-midi, bassin Duquesne à marée basse
Dieppe, l'apres-midi, bassin Duquesne à marée basse - Camille Pissaro 1902 ©
 


Vidéos

Camille Pissaro - Rachmaninov Piano Concerto (Diaporama 11')


Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these