Bourges




Recherche personnalisée

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean



Afficher Bourges sur une carte plus grande

Autre page dédiée à Bourges

Sur cette page


Liens


Dans l'antiquité, la ville fut la capitale du peuple gaulois des Bituriges Cubes, et nommée Avaricum. C'est au Ve siècle avant J.C que le lieu connait sa première expansion. César en fit le siège pendant de longs mois, lors de la guerre des Gaules. La cité fut prise et, sur 40 000 habitants, seuls 800 survécurent. D&étruite, la cité fut reconstruite suivant les normes romaines. Devenue un carrefour important, la cité fut le siège d'un archevêché. Les archevêques de Bourges devinrent primat des Aquitaines et Patriarche de l’Église romaine. Dépendant du royaume d'Aquitaine, la cité subit un important incendie en 588, fut prise par Charles Martel en 731, reprise par Eudes d'Aquitaine, puis finalement conquise par Pépin le Bref en 762. Il détruisit les remparts de la cité et l'intégra au domaine royal, et y fit aménager un palais en 767. La cité fut alors sous l'autorité de vicomtes qui prirent petit à petit possession des lieux. En 1101, le dernier vicomte de Bourges vend ses fiefs au roi de France, afin de financer sa croisade. De ce fait, Bourges revient dans le domaine royal. La ville va connaître une belle expansion au XIIe siècle : le chantier de la cathédrale (qui durera jusqu'au milieu du XVe siècle), et une nouvelle enceinte fortifiée sous l'impulsion du roi Philippe Auguste, qui agrandit la superficie de la cité fortifiée. Détruite par la foudre, la cathédrale fut reconstruite à partir de 1192. De grands incendies frappèrent la ville entre 1252 et 1353 ; puis entre 1407, et 1487, et enfin en 1508 et 1538. Au XIVe siècle, Bourges devient la capitale du duché du Berry dont Jean de Berry est le 3e fils du roi de France Jean Le Bon. La ville va profiter du statut de son duc qui va installer une cour fastueuse, ainsi qu'une administration efficace. De cette période date la construction du palais ducal. Ce sont ces éléments, mis en place par le duc de Berry qui vont permettre au Dauphin de France, le futur Charles VII de tenir une cour et d'administrer la partie du territoire qui restait sous l'autorité du royame de France. C'est à cette période qu'émerge la personnalité de Jacques Coeur, qui deviendra grand argentier du futur roi de France. Devenu très riche, Jacques Coeur fit bâtir un fastueux palais, sucita de nombreuses jalousies, qui aboutirent à sa condamnation par la justice royale. L'université de Bourges fut créée en 1463, sous l'impulsion du roi Louis XI. Cette université connut une grande réputation au début du XVIe siècle. C'est dans cette université qu'étudia Calvin. La ville subit les affres des guerres de religion de 1562 à 1585. Du XVIIIe siècle à la Révolution la cité fut marquée par la contre-réforme et la personnalité du gouverneur du Berry, le futur prince de Condé. La cité jusqu'alors médiévale s'ouvre grâce à la suppression d'une grande partie du mur d'enceinte. De nouveaux édifices publics sont construits. Sous le règne de Louis XIV, Bourges reçoit ses premiers régiments, et toute une série d'activités liées à la défense, vont s'établir à Bourges et dans ses environs. Ces activités vont perdurer, ce qui explique qu'en 1944, Bourges et ses environs subirent de nombreuses destructions dues aux bombardements alliés.
De nos jours, Bourges comprend un peu plus de 66 000 habitants. C'est la préfecture du département du Cher, et sa ville la plus peuplée. C'est aussi la capitale historique du Berry. La Ville a su conserver, tout au long de son histoire, un patrimoine riche et somptueux. Témoins de ce passé remarquable, la Cathédrale Saint Etienne, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le palais Jacques Cœur, les hôtels particuliers, l'ancien palais archiépiscopal, la halle aux blés, les fontaines, ou encore les centaines de maisons en pan de bois réparties dans la ville. La Ville de Bourges est labélisée « ville d’art et d’histoire », label qui qualifie des communes qui s'engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien.

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Présentation de Bourges (Vidéo 5'45)



 Institutions

Ville de Bourges Tourisme <> Culture <> Economie <> Sport
Bourges développement Agence de développement économique de l'agglomération de Bourges, dont la vocation est de favoriser et de soutenir l’implantation et le développement des entreprises de la ville de Bourges dans les domaines industriel et tertiaire.

Découvrir Bourges la nuit (Vidéo 3'30)

 Tourisme

Guias.com La ville de Bourges, en espagnol. Bourges, en Berry, en el centro de Francia, es una ciudad notable
Retour  

Patrimoine/ culture

Encyclopédie de Bourges Une encyclopédie de 230 articles sur Bourges. An encyclopedia of 230 articles about Bourges.
ENSI Ecole Nationale Supérieure d Ingénieurs de Bourges Présentation de l ENSI
Faculté des Sciences - Site de Bourges (Université d'Orléans) Faculté des Sciences, Bourges, Université d Orléans 1° cycle Sciences Matière, SM Math Info appliquée Sciences, MIAS 2° cycle Technologie Mécanique, TM Sciences de la Production Industrielle, SPI CAPET, Productique 3° cycle DESS, Ingéniérie
Jacques Coeur de Bourges Association des amis de Jacques Coeur/ the friends of Jacques Coeur. La vie de Jacques Coeur (his life) <> Le palais Jacques Coeur de Bourges (his palace) ) <> La route Jacques Coeur (the road) ) <> Bourges, ville de patrimoine (patrimony)
Muséum d'histoire naturelle de Bourges Le musée de la chauve- souris. Bat museum
Printemps de Bourges Tout ce que vous voulez savoir sur le festival des musiques "Le Printemps de Bourges". Site non officiel.

Divers/ misceleanous

Agitateur (l') Journal en ligne sur Bourges qui permet d'avoir un éclairage différent sur la ville et ses édiles.
Bourges Basket Site du CLub de basket féminin de Bourges. L'équipe <> Reportages photo

tentative de prise de Bourges par les protestants en 1569
Gravure montrant la tentative de la prise de la grosse tour de Bourges en 1569, par les troupes protestantes.
Retour  

Pour situer les hôtels : Agrandir le plan

Ace Hôtel Hôtel situé au péage de l'autoroute A71. 64 chambres de tous types, simples, doubles, triples ou quadruples. Plan <> Diaporama - Avis : Google <> Tripadvisor 2e/22
Best Western Hotel d'Angleterre **** Situé dans l'enceinte de la ville médiévale. Chambres non-fumeur, non accessibles aux personnes handicapées. 3 catégories de chambres. Garage sur réservation. Plan <> Diaporama - Avis : Google <> Tripadvisor 1er/22
Ibis Styles Bourges Hôtel situé en centre- ville. 86 chambres avec accès Wifi offert et une salle de réunion pour vos séminaires et rendez-vous d'affaire. A votre disposition un restaurant Café Vins, une terrasse, un bar ouvert 24h24, un web corner. Un parking public extérieur gratuit est à proximité de l'hôtel Plan <> Diaporama - Avis : Google <> Tripadvisor 3e/22
Le Christina *** Situé en plein centre ville de Bourges, l'hôtel propose 64 chambres rénovées et climatisées. Plan <> Diaporama - Avis : Google <> Tripadvisor 4e/22
Le Cygne Hotel ** Hotel bar, restaurant situé face à la gare. 20 chambres rénovées. Tripadvisor 21e/22
St-Jean . Hôtel situé face aux marais, à 700m de la Gare. Plan <> Diaporama - Avis : Google <> Tripadvisor 5e/22
Tilleuls (Les) ** Hôtel 2** Wi-Fi - Salle de Séminaire - Soirée étape - Veilleur de nuit. Piscine,jardin, parking privé, salle de Sport. 39 chambres climatisées . Deux chambres entièrement accessibles aux personnes handicapées. Plan <> Diaporama - Avis : Tripadvisor 7e/22

Vue de Bourges entre 1739 et 1776
Gravure montrant une vue de Bourges entre 1739 et 1776
Retour  


La ville


Maisons anciennes de Bourges

maison ancienne de Bourges maison ancienne de Bourges maison ancienne de Bourges
maison ancienne de Bourges maison ancienne de Bourges maison ancienne de Bourges
maison ancienne de Bourges   maison ancienne de Bourges

ancien  hôtel particulier à Bourges
Un ancien hôtel de style gothique
ancien  hôtel particulier à Bourges
Un ancien hôtel de style gothique

Bourges, place e la Barre et église Notre-Dame, litho 1849
Place de la Barre et église Notre-Dame de Bourges (in album pittoresque 1849)
Retour  

Hôtel particulier Lallemant, musée des arts décoratifs de Bourges

L'hôtel Lallemant tient son nom de financiers liés aux artistes de la renaissance italienne. Construit aux alentours de 1500, adossé à la muraille Gallo-romaine. La majeure partie du décor sculpté est uen manifestation précoce (1506) de la Renaissance en France. D'exceptionnels motifs emblématiques ornent également l'intérieur de l'hôtel. Celui-ci a été transformé en Musée des Arts Décoratifs en 1951. Il présente des mobiliers, tapisseries, peintures et objets d'art du XVIe au XVIIIe siècle. Voir aussi cette page dédiée

Hôtel Lallemant Bourges
Hôtel Lallemant

Hôtel Lallemant Bourges
Hôtel Lallemant

Hôtel Lallemant Bourges
"Le Fou" hôtel Lallemant
Hôtel Lallemant Bourges
"l'alchimiste", hôtel Lallemant

Hôtel Lallemant Bourges
Les 30 caissons situés au plafond de l'hôtel Lallemant sont célèbres dans les milieux alchimistes depuis que Fulcanelli leur a consacré un chapitre dans Le Mystère des cathédrales (1926).

Hôtel Lallemant Bourges
Hôtel Lallemant, musée du Berry

Hôtel Lallemant Bourges
Hôtel Lallemant, musée du Berry
Retour  
Hôtel Lallemant Bourges
Hôtel Lallemant, musée du Berry

Hôtel Lallemant Bourges
Hôtel Lallemant, musée du Berry

Hôtel Lallemant Bourges
Meuble ancien hôtel Lallemant, musée du Berry

Hôtel Lallemant Bourges
Tapisserie hôtel Lallemant, musée du Berry

Hôtel Lallemant Bourges
Triptyque de la Vierge allaitante, Hôtel Lallemant, musée du Berry
Retour  

Couvent des Augustins de Bourges

L'ordre des Augustins s'est établi à Bourges dès le XIIIe siècle. L'ancien couvent date de la fin du 15e siècle, début du 16e siècle. Les bâtiments enjambent la petite rivière Yévrette. Le couvent a été reconstruit après un incendie, en 1487. De cette époque datent le salle Calvin (une tradition locale rapporte que Calvin, alors étudiant à Bourges, aurait prêché la Réforme dans cette salle) et la chaire du réfectoire. D'une autre reconstruction, réalisée au XVIIe siècle, datent les galeries du cloître.

Couvent des Augustins de Bourges Couvent des Augustins de Bourges Couvent des Augustins de Bourges

Couvent des Augustins de Bourges

Bourges 2011 (Vidéo 7'25)

Bourges diaporama + video (8')
Retour  

Le palais Jacques Coeur

Jacques Coeur, était un marchand, le plus important de son époque, dans le royaume. Il naquit à Bourges vers 1400. Son mariage avec la fille du prévôt de Bourges, le fait que le futur roi de France allait se réfugier à Bourges en 1418, son amitié avec Agnès Sorel, maîtressse du roi, allaient sceller la destinée de Jacques Coeur. Il fut argentier du roi Charles VII en 1438, et anobli en 1441. Le palais qu'il fit construire (de 1443 à 1451) est reconnu comme étant l'un des grands chefs-d'oeuvre de l'architecture civile gothique du XVe siècle. L'architecte s'est inspiré des demeures du duc Jean de Berry. Toutes les pièces sont dotées d'une cheminée, et d'une étuve pour la toilette, summum du confort de l'époque. La magnificence du palais a sans doute précipité la perte de Jacques Coeur. Victime de la jalousie de ses contemporains, des courtisans du roi, Jacques Coeur, fut emprisonné en 1451. Il n'habita donc jamais son palais ! Il s'évada de prison, se réfugia à Rome, fut nommé capitaine général de l'Église et commandant de la flotte envoyée par le Pape pour délivrer Constantinople des "Infidèles". En route vers Constantinople, il mourut sur l'île de Chios, en 1456. Quel destin incroyable ! Palais Jacques Coeur - Photos

Gravure palais Jacques Coeur, Bourges
Gravure de l'Hôtel Jacques Coeur tirée du Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XIe siècle, par Eugène Viollet le Duc (1856)

Gravure palais Jacques Coeur, Bourges
Lithographie représentant l'Hôtel Jacques Coeur, par Jean Lubin Vauzelle (1776-1837)

Gravure palais Jacques Coeur, Bourges
Scène devant le Palais Jacques Coeur, d'après Allom 1845

Gravure palais Jacques Coeur, Bourges
Palais Jacques Coeur, d'après Pernot 1851

Palais Jacques Coeur, Bourges
La tour à l'escalier de l'Hôtel Jacques Coeur - Photo par Remi Mathis

Palais Jacques Coeur, Bourges
Cheminée monumentale de la salle des Festins de l'Hôtel Jacques Coeur. Cette salle était detinée aux réceptions et comportait une loge en hauteur, pour les musiciens, et un passe-plat qui permettait un service rapide des convives.

Palais Jacques Coeur, Bourges
Un plafond richement décoré du palais Jacques Coeur

Palais Jacques Coeur de Bourges   Palais Jacques Coeur de Bourges

Palais Jacques Coeur de Bourges

Le palais Jacques Coeur à Bourges (Vidéo 5'50)

Découverte insolite du Palais Jacques Cœur à Bourges (Vidéo 3')
Retour  

Hôtel Cujas

L'hôtel a été construit au début du XVIe siècle, pour Durand Salvi , marchand florentin, mais il porte le nom de Jacques Cujas, régent de l'université de droit de Bourges, qui l'a habité plus tard. Malgré son premier propriétaire italien, l'hôtel est toujours d'inspiration gothique (hormis les médaillons et les coquillages renaissance). Sa plus grande originalité tient dans l'appareil pomychrome que représentent la brique et la pierre employés pour la façade de la cour. Depuis la fin du XIXe siècle , l'hôtel abrite le musée du Berry. La cour sud abrite une collection de plaques de cheminée anciennes. Photos <> Encyclopédie Bourges


Hôtel Cujas Bourges
Collection de plaques de cheminées, cour sud de l'hôtel de Cujas

Hôtel Cujas Bourges
Collection de plaques de cheminées cour sud de l'hôtel de Cujas

Hôtel Cujas Bourges
Façade de l'l'hôtel Cujas de Bourges

Hôtel Cujas Bourges
Façade de l'hôtel Cujas de Bourges
Retour  

Les remparts/ gallo-romains de Bourges

La ville était déjà ceinturée de remparts du temps de l'époque romaine, et l'o peut encore voir des restes de ces remparts, inclus dans les remparts plus tardifs. Les fondations atteignent six à huit mètres de large, et trois mètre d'épaisseur dans la partie haute. Les remparts ont perdu leur fonction défensive au XII ème siècle. Depuis, différentes constructions se sont succédées, adossées aux remparts, ce qui permet de voir des vestiges de maisons romanes, gothiques... Des personnes vivent toujours sur ces remparts, ce qui en fait une vraie curiosité.


Les remparts de Bourges Les remparts de Bourges Les remparts de Bourges Les remparts de Bourges

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you don't see the video
Le rempart gallo-romain de Bourges (Vidéo en français 3'10)

Le Bonnet Rouge (coup de coeur non publicitaire)

Les chambres et suites d'hôtes Le Bonnet Rouge, un endroit pour dormir, derrière la cathédrale, où l'on vous reçoit comme chez soi, en ami, dans un cadre ancien superbe, à un prix des plus abordable !
A place to sleep, behind the cathedraln, where we receive you as at home, as a friend, in a magnificent frame, at the most accessible price.

Bonnet Rouge Bourges Bonnet Rouge Bourges Bonnet Rouge Bourges Bonnet Rouge Bourges

Bonnet Rouge Bourges
Retour  

Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation sur Internet !