oo



Hérault
Religieux
Edifices religieux de l'Hérault




Recherche personnalisée

espanol
russian
portigaise
deutsch
 
A voir aussi - Also to be seen
Sur cette page/on this page
Liens
Links

Liens/links

Wikipedia Prieuré Saint-Michel de Grandmont ¤<O>¤ Prieuré/abbaye de Cassan ¤<O>¤ Abbaye de Vignogoul ¤<O>¤ Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Villeneuve-lès-Maguelone ¤<O>¤ Abbaye Saint-Félix-de-Montceau ¤<O>¤ Abbaye de Gellone Saint-Guilhem-le-Désert ¤<O>¤ Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier ¤<O>¤ Abbaye Sainte-Marie de Valmagne
Culture.gouv Les édifices religieux importants dans l'Hérault. Agde Ancienne cathédrale St-Etienne ¤<O>¤ Béziers :<>Ancienne cathédrale Saint-Nazaire ¤<O>¤ Lodève Ancienne cathédrale Saint-Fulcan ¤<O>¤ Montpellier-:- Cathédrale Saint-Pierre ¤<O>¤ Saint-Pons-de-Thomières Ancienne cathédrale Saint-Pons ¤<O>¤ Villeneuve-lès-Maguelone Ancienne cathédrale Saint-Pierre

Cathédrales

La cathédrale fortifiée d'Agde a été bâtié au XIIe siècle sur un édifice primitif carolingien. L'édifice se compose d'une nef de six travées et d'un transept que prolongeait auparavant une abside en hémicycle. La chapelle Notre-Dame, construite au XIXe siècle à l'aide des restes du cloître roman détruit en 1856. Le sanctuaire actuel date du XIIe siècle, il a été fortifié au XIVe siècle avec la construction des mâchicoulis sur les côtés. Le clocher lui date du XIVe siècle. L'entrée dans la cathédrale se fait par une chapelle ajoutée en 1860 en utilisant les restes du cloitre gothique détruit en 1858. A l'intérieur de la cathédrale se trouve un beau retable du XVIIe siècle élaboré avec des calcaires et des marbres régionaux

Agde, l'ancienne Cathédrale Saint-Étienne


Agde, l'ancienne Cathédrale Saint-Étienne (Vidéo 2'45)

La construction de la cathédrale gothique de Lodève fut commencé par l’abside vers 1265/1270. La deuxième phase remonte aux années 1270 et comprenait le chœur à nef unique et la chapelle du Sacré-Cœur qui longe le mur nord du chœur. Dans la troisième phase de construction vers la fin des années 1270 et début des années 1280 on construisit les deux travées orientales du bas-côté nord avec la chapelle adjacente (Saint-Fulcran) et le portail avec son porche. Le chœur fut voûté et fermé provisoirement pour pouvoir servir au culte. Dans une quatrième phase vers 1295/1300 on termina le bas-côté nord avec sa chapelle Saint-Roch, et le bas-côté sud avec les chapelles Notre-Dame et Saint-Michel furent entrepris. Au-dessus de cette dernière on érigea un clocher de plus de 57 m de hauteur, qui sera terminé vers 1320. Il servit également de tour de guet. Les bas-côtés furent terminés et voûtés et la moitié inférieure de la façade ouest fut érigée, vers 1345. Pendant les Guerres de religion, la cathédrale fut pillée et gravement endommagée. Seuls restaient intacts le chœur, les murs extérieurs de la nef et toutes les chapelles. Entre 1625 et 1648, l’évêque fit rétablir à l’identique les parties détruites. Sous la Révolution, la cathédrale servit d’entrepôt. Aux XIXe et XXe siècles, une série de restaurations furent entreprises (renforcement des contreforts, enlèvement des enduits originaux, réouverture de fenêtres obturées). Finalement, on a ajouté un toit de pierre au clocher.

Ancienne cathédrale Saint-Fulcran de Lodève


Vitraux et peintures de l'ancienne cathédrale Saint Fulcran de Lodève (Diaporama/Slideshow 3')

La cathédrale Saint-Pons A l'origine se trouvait un couvent, fondé en 936. L'église abbatiale fut construite vers 1 100, et fut érigée en cathédrale en 1317, et fortifiée. En 1318 l'abbaye devint le siège d'un évêché. Après avoir été pillée par les huguenots en 1567, elle fut remaniée et transformée au XVIIIe siècle. Après la Révolution, l'évêché fut supprimé et le diocèse rattaché à celui de Montpellier. On peut encore voir des vestiges de sa fortification sur sa face nord, avec crènelage et meurtrières de ses deux tours.

Ancienne cathédrale St Pons de Thomières (Vidéo/slideshhow 13'40)


Ancienne cathédrale Saint-Pierre et St-Paul de Villeneuve-lès-Maguelone (Vidéo 5')

La cathédrale Saint Nazaire de Béziers est un monument de style gothique mesurant 50 mètres de long, possèdant une nef de 14 mètres de large. Le transept a une largeur de 33 mètres. La voûte sélève à 24 m de hauteur. La Cathédrale est d'un aspect extérieur très sobre. Il reste des traces du premier édifice datant du VIIIème siècle (deux travées droites du choeur). Le second édifice fut construit en 1130 et fut presque entièrement détruit lors de la croisade contre les cathares en 1209. Ce que l'on voit de la cathédrale a été reconstruit entre les XIIIe et XVe siècles, dans un style gothique méridional. Son aspect extérieur dépouillé est renforcé par des tours et contreforts fortifiés. Par contre, on peut admirer la richesse de sa décoration intérieure (fresques et sculptures), avec de beaux vitraux, et une rosace de 10 mètres de diamètre, qui illuminent l'intérieur de la cathédrale. La cathédrale possède un cloître orné de sculptures du XIVe siècle, ainsi que de beaux jardins depuis lesquels on a un point de vue remarquable sur l'Orb et le Pont Vieux.

Vue de la cathédrale de Béziers et du palais de l'archevêque


Cathédrale Saint Nazaire - Ville de Béziers (Vidéo 3')

La cathédrale de Montpellier est un des lieux les plus visités de la ville. A l’origine simple abbatiale du monastère fondé par Urbain V en 1364, elle est érigée en cathédrale seulement en 1536 par le transfert du siège épiscopal de Maguelone à Montpellier. Gravement endommagée pendant les guerres de Religion, restaurée en 1630, la cathédrale est dotée d’un nouveau chœur en 1775, puis agrandie en 1855, et sans cesse restaurée depuis son classement au titre des Monuments historiques en 1906. Les restaurations les plus récentes, en 2013, ont concerné l’emblématique baldaquinn extérieur, et la sculpture du portail latéral, réalisée par l’artiste montpelliérain Auguste Baussan. Document PDF

La cathédrale St-Pierre de Montpellier


La cathédrale St-Pierre de Montpellier (Vidéo 2'30)

Abbayes

Château abbaye de Cassan L’origine du Prieuré remonte à 1080, il est remplacé par un nouvel édifice en 1115. Au début du XIIIe siècle, le Pape fait dépendre le prieuré directement du Saint-Siège, en ce qui concerne le domaine spirituel, et les moines choisissent de prendre le roi de France Louis IX pour suzerain, d'où l'adjonction du qualificatif de "royal" au nom de "prieuré". Il subit de multiples transformations au cours du temps, et subit le déclin dû aux épidémies et à la guerre de 100 ans, au XIVe siècle puis aux guerres de religion au XVIe siècle. Il fallut attendre le XVIIIe siècle pour que l'abbaye connaisse un renouveau, avec la construction d'un palais conventuel conçu selon les canons de l'esthétisme du XVIIIe siècle, ce qui lui valut le surnom de petit "Versailles en Languedoc". Une grande partie de l'édifice est classée au titre des Monuments Historiques.

Château-abbaye de Cassan


Château abbaye de Cassan 2021 (Vidéo en français 3')

L’abbaye bénédictine de Gellone, à St-Guilhem-le Désert a été crée en 804 par un cousin de Charlemagne. Abritant une relique de la croix du Christ l'abbaye s’imposa, dès le Xe siècle, comme une halte importante sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. A partir du XVe siècle, la nomination d’abbés commendataires, puis ensuite les guerres de religion, vont entraîner petit à petit le déclin de l'abbaye. Sous la Révolution, à partir de 1790, l’abbatiale devient la seule église paroissiale du village. Le couvent est démentelé, ses bien vendus, comme beaucoup d'autres, en tant que biens nationaux. A partir de 1840, l'institutions des Monuments historiques va prendre en charge l’abbaye. Depuis 1960, une restauration des lieux a été entreprise, et a rendu à l’édifice son aspect originel. En 1978, l’arrivée de la communauté du Carmel Saint Joseph lui rend sa destination monastique. En 1998, l’abbatiale est inscrite au Patrimoine Mondial par l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France. Sur le territoire de la commune, la grotte de Clamouse contient une véritable "cathédrale de pierre", elle ne fut découverte qu'en 1945. La commune bénéficie du label "Plus Beaux Villages de France".

L'abbaye de Gellone à St-Guilhem-le-Désert


Histoire de l'abbaye de St-Guilhem le Désert (Vidéo en français 19')

L'abbaye Ste-Marie de Valmagne a été fondée en 1138 de par la volonté de Raymond Trencavel, vicomte de Béziers. L'église abbatiale actuelle découle de la décision de construire une nouvelle église, d'architecture gothique, et de grandes dimension. Elle présente une triple nef de sept travées voûtées d'ogives importé de ce qui se pratiquait dans le Royaume de France, dans la deuxième moitié du XIIIe siècle. L'abbaye connut une grande prospérité, dotée de nombreux bien et d'un vignoble réputé. Cette prospérité prit fin avec la période de la guerre de 100 ans. L'église a été convertie en chai après la révolution mais conserve l'intégralité de son architecture avec en particulier le déambulatoire et ses chapelles. Après la chapelle on visite son cloître roman, avec ses galeries, sa fontaine claustrale et sa salle capitulaire. L'abbaye se visite, dispose d'un restaurant, produit un vin réputé, et propose l'organisation de manifestations.

L'abbaye Ste-Marie de Valmagne


L'abbaye de Valmagne, une histoire de famille (Vidéo en français 7')
Ce site vous a plu ? Alors vous aimerez peut-être ceux-ci
Did you like this website? Then maybe you'll like these
oo